Rallycross : Peugeot claque la porte du championnat du monde à la fin de la saison

Rallycross : Peugeot claque la porte du championnat du monde à la fin de la saison©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 19h25

Face à une électrification qui a du retard, Peugeot a décidé de mettre un terme à son implication en championnat du monde de rallycross dès la saison 2018 terminée.

Peugeot en a marre et le fait savoir. Alors que la marque a profité du récent Mondial de l'Automobile de Paris pour mettre en avant sa future gamme de voitures électriques ou hybrides, la marque comptait sur la transition du championnat du monde de rallycross vers un modèle 100% électrique en 2020 pour en faire la promotion. Mais, face aux atermoiements de la FIA quant à la mise en place de cette évolution majeure, qui ont provoqué un retardement jusqu'en 2021, la marque française a confirmé via un tweet de son patron Jean-Philippe Imparato son retrait du championnat une fois la saison 2018 terminée : « Après avoir présenté sa nouvelle génération de véhicules hybrides rechargeables faisant partie de sa stratégie d'électrification au Mondial de l'Automobile de Paris, Peugeot annonce le développement d'une nouvelle gamme de voitures de sport électriques à partir de 2020. Peugeot va concentrer ses ressources sur le développement de ces nouveaux véhicules et a donc décidé de se retirer du championnat WRX, dont l'évolution vers l'électrification est incertaine, à l'issue de la saison 2018. » Un retrait qui pourrait relancer la rumeur d'un nouveau programme de Peugeot en championnat du monde d'endurance, dont la FIA et l'ACO ont fixé l'objectif de budget raisonnable à 20 millions d'euros sur un cycle de cinq ans pour les nouveaux prototypes devant remplacer les LMP1 actuelles en 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.