MotoGP - GP des Amériques : Rins l'emporte, Marquez chute

MotoGP - GP des Amériques : Rins l'emporte, Marquez chute©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 14 avril 2019 à 23h11

Alex Rins (Suzuki) a remporté dimanche à Austin le Grand Prix des Amériques, signant là le premier succès de sa carrière dans la catégorie. Parti en pole position, Marc Marquez (Honda), qui restait sur six victoires au Texas, a chuté dans le neuvième tour. Quatrième de la course, Andrea Dovizioso (Ducati) s'empare des commandes du classement général du Championnat du Monde. Fabio Quartararo (Yamaha) termine septième, Johann Zarco (KTM), 13eme.

Trois courses et trois vainqueurs différents. Après les succès d'Andrea Dovizioso (Ducati) en ouverture de la saison au Qatar et de Marc Marquez (Honda) en Argentine, à l'occasion de la deuxième manche, le Grand Prix MotoGP des Amériques, dimanche à Austin (Texas) a sacré un autre pilote, en la personne d'Alex Ruins (Suzuki), vainqueur là de son premier GP dans la catégorie. Parti en pole position, Marquez semblait pourtant promis à une septième victoire de rang sur le circuit texan. L'Espagnol champion du Monde en titre et leader du classement général du Championnats du Monde avait d'ailleurs pris le meilleur départ et rapidement décramponné ses rivaux, mais le neuvième tour de course lui a été fatal. L'immense favori hors-course, au même titre que le Britannique Cal Crutchlow, parti lui aussi à la faute un peu plus tôt, et que Maverick Viñales, contraint, lui, de repasser par les stands pour avoir anticipé le départ, la voie était libre pour les pilotes encore dans le coup, à commencer par Valentino Rossi (Yamaha), jamais aussi bien placé pour renouer enfin avec cette victoire qui lui échappe depuis son succès de juin 2017 à Aspen.

Dovizioso reprend les commandes



Le "Docteur" devra encore patienter, la faute au héros du jour, venu cueillir l'Italien à quatre tours de l'arrivée sans que Rossi ne réussisse ensuite à reprendre les commandes. Si Jack Miller (Ducati), troisième, complète ce podium inattendu, l'autre belle affaire du jour est pour Dovizioso. Quatrième, l'Italien profite des malheurs de Marquez pour reprendre la tête du classement général, trois points devant Rossi, cinq sur le vainqueur du jour Rins, et neuf sur le précédent leader, rétrogradé en quatrième position. Côté français, à noter que Fabio Quartararo (Yamaha) se classe septième de ce GP des Amériques. Johann Zarco (KTM), lui, termine 13eme.

Luthi et Canet à l'honneur

A noter que, plus tôt, en Moto2, Tom Luthi (Dynavolt), de retour dans la catégorie après un passage catastrophique en MotoGP, a remporté sa première victoire de la saison, la 17eme en carrière. Le Suisse a devancé son coéquipier Marcel Schrotter, tandis qu'au classement du Championnat du Monde, Lorenzo Baldassarri reste en tête, avec trois longueurs d'avance sur Schrotter et cinq sur Luthi. En Moto3, la victoire est, elle, revenue à l'Espagnol Aron Canet, qui s'était déjà imposé à trois reprises sur le circuit des Amériques, mais jamais encore au guidon d'une KTM. Tatsuki Suzuki (Honda) peut s'en vouloir. Longtemps devant, le Japonais a a laissé filer la victoire à cinq tours de la fin. Canet n'en demandait pas tant pour s'imposer devant son compatriote Jaume Masia. Les deux hommes comptent le même nombre de points, mais c'est le premier qui occupe la première place au général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.