Indycar - Indianapolis : Pagenaud revient sur sa rencontre avec Trump

Indycar - Indianapolis : Pagenaud revient sur sa rencontre avec Trump©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le vendredi 14 juin 2019 à 16h14

Pour nos confrères du Parisien ce jeudi, Simon Pagenaud, récent vainqueur français des 500 miles d'Indianapolis, est revenu sur sa rencontre avec le président américain Donald Trump.

Un Français à la Maison Blanche. Ce jeudi, dans les colonnes du Parisien, le vainqueur des 500 miles d'Indianapolis Simon Pagenaud est revenu sur sa rencontre avec le président américain Donald Trump après sa victoire dans l'épreuve reine du sport automobile US. Premier Français à remporter les 500 miles depuis 99 ans et Gaston Chevrolet, le pilote poitevin de 35 ans avait été invité à la Maison Blanche pour célébrer son exploit. Une invitation que le pilote de l'écurie Penske a accepté avec honneur. « C'était un honneur d'être invité dans un tel lieu si chargé d'histoire. Je l'ai pris comme une vraie récompense pour un Français. Je n'étais pas seul puisque toute mon équipe m'accompagnait (...) C'est un moment gravé à jamais dans ma mémoire ». Le Poitevin en a profité pour laisser un présent à son hôte, en offrant son casque à Donald Trump.

Pagenaud :« J'ai été accueilli à bras ouverts aux USA en 2006 »

Nul n'est prophète en son pays. Car si Pagenaud est à 35 ans l'un des pilotes automobiles les plus en vue sur la scène américaine, le Poitevin reste assez méconnu, quasiment ignoré, par le public français. Interrogé sur son choix d'accepter la rencontre avec Trump, le pilote Penske a rappelé qu'il était grandement redevable à sa terre d'accueil, où il réside depuis treize ans. « J'ai été accueilli à bras ouverts ici en 2006 en tant que Français et j'ai pu réaliser tout ce que je ce dont je rêvais en tant que pilote automobile. Je vis mon rêve américain. Dans ce cas-là, le sport et la politique doivent être dissociés. » Il rappelle que refuser cette invitation aurait été « un manque de respect » à son « pays hôte ».

Simon Pagenaud a également dévoilé les coulisses d'une rencontre dans le plus haut lieu de la puissance américaine, avec un président qui l'a surpris par son intérêt pour le sport automobile. « Ce qui m'a le plus marqué, c'est la connaissance du sport du président des Etats-Unis. Donald Trump a regardé la course à 5 heures du matin alors qu'il se trouvait au Japon. Il m'a interrogé sur ma stratégie pour repasser devant à deux tours de l'arrivée » raconte le Poitevin, qui s'est dit par ailleurs « marqué par les mesures de sécurité draconiennes » à la Maison Blanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.