GP du Qatar (qualifications) : Zarco a senti la tension

GP du Qatar (qualifications) : Zarco a senti la tension©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 17 mars 2018 à 23h50

Auteur de la pole position du Grand Prix du Qatar MotoGP, Johann Zarco n'a pas caché que la pression est montée d'un cran pour sa deuxième saison. Le Français a aussi expliqué comment il s'est joué des autres pilotes.

« Une belle manière de commencer la saison. Depuis jeudi, on m'annonce 'Johann peut jouer le titre' tout ça et je sens que la pression monte. J'ai débuté vendredi sous tension, j'ai fait quelques erreurs et je me suis énervé. C'était une manière d'apprendre encore. Aujourd'hui (samedi), j'étais beaucoup plus à l'aise, a confié Johann Zarco au micro d'Eurosport après la séance de qualifications du Grand Prix du Qatar MotoGP durant laquelle il a signé la pole position. J'ai fait une chute lors de la quatrième séance d'essais libres, ça ne m'a pas mis en doute mais ce n'est jamais marrant de chuter. Là, par contre, avec des pneus neufs et une moto légère en essence, je sais que c'est une sensation que j'aime beaucoup depuis les tests. Sur le premier train de pneus, je vois que Marc Marquez me suit, je fais un chrono correct pour, au moins, me placer. Sur le second train de pneus, ça part. Je suis gêné sur le premier tour parce que tout le monde a ralenti et j'ai même vu qu'il n'y avait plus personne devant moi. Je me suis dit qu'ils étaient tous derrière moi, ça m'a même mis un peu plus de rage en me disant 'Qu'ils essayent ! Ils attendent mais, moi, je fais mon boulot' et ça a marché. Je suis heureux, c'est une bonne manière de faire un bon départ demain. Pour le rythme en course, il va falloir rester zen, sentir son grip et faire ces 22 tours au mieux possible. Sans doute que d'autres ont un meilleur rythme mais je ferai tout pour m'accrocher. Si je peux jouer la victoire, j'irai pour ça. Un podium, ça sera fantastique. En tout cas, il faut aller jusqu'au bout. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.