GP d'Italie : Une chute impressionnante au Mugello

GP d'Italie : Une chute impressionnante au Mugello©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 02 juin 2018 à 08h15

Lors de la deuxième séance d'essais libres MotoGP du Grand Prix d'Italie, le pilote italien Michele Pirro a été victime d'une chute dont les conséquences sont limitées au vu de l'incident.

Pour son Grand Prix à domicile, Ducati avait obtenu l'autorisation d'aligner une troisième Desmosedici GP18 officielle avec son pilote essayeur Michele Pirro, ce que Suzuki et Honda feront avec Sylvain Guintoli et Stefan Bradl respectivement à l'occasion du prochain Grand Prix de République tchèque. Mais l'expérience a tourné court pour le pilote italien à l'occasion de la deuxième séance d'essais libres, disputée ce vendredi sur le très rapide circuit du Mugello, près de Florence. Après à peine plus d'un quart d'heure dans la séance, le drapeau rouge a été de sortie suite à la très violente chute de Michele Pirro en fin de ligne droite à près de 270 km/h.


Plus de peur que de mal pour Michele Pirro


L'image est impressionnante. Le pilote italien a été éjecté de sa monture à très haute vitesse avant de retomber lourdement sur le bitume puis de terminer sa course dans le bac à gravier. Après une brève perte de connaissance sur le coup, il a repris ses esprits et, avec un maximum de précaution, il a été d'abord évacué vers le centre médical du circuit, où une dislocation de l'épaule droite a été soignée avant un transport vers l'hôpital Careggi de Florence où un scanner n'a pas décelé de blessure grave. Victime toutefois d'une commotion cérébrale, Michele Pirro a été maintenu en observation. Il ne retrouvera pas le guidon de sa Ducati ce week-end, moto qui a battu le record de vitesse de pointe en MotoGP ce vendredi avec Andrea Dovizioso, flashé à 356,4km/h.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.