GP d'Italie : Le jour de gloire de Petrucci !

GP d'Italie : Le jour de gloire de Petrucci !©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 02 juin 2019 à 15h21

A 28 ans, l'Italien Danilo Petrucci a remporté le premier Grand Prix de sa carrière ce dimanche au Mugello lors du Grand Prix d'Italie. Le pilote Ducati a devancé le champion du monde Marc Marquez (Honda) et son compatriote et coéquipier Andrea Dovizioso (Ducati). Parti deuxième, Fabio Quartararo a terminé dixième.

Etre un pilote italien, au sein d'une écurie italienne, qui gagne le Grand Prix d'Italie le jour de la fête nationale italienne ! Que demandez de mieux ? Danilo Petrucci a vécu un immense bonheur ce dimanche, en remportant le premier Grand Prix de sa carrière, à 28 ans, sur le circuit de Mugello. Parti en troisième position, le natif de Terni a pris la tête lors du cinquième tour, après un départ qui aura vu le Français Fabio Quartararo se manquer et se retrouver dans le ventre mou, et le poleman Marc Marquez rester en tête devant Cal Crutchlow et Andrea Dovizioso. Mais Petrucci n'est pas resté longtemps devant, car son coéquipier, puis Alex Rins, puis Marc Marquez ont pris la tête tour à tour, pendant que Jack Miller et l'idole des tifosi Valentino Rossi étaient contraints à l'abandon sur chute. Le quatuor Petrucci-Marquez-Doviozioso-Rins s'est finalement disputé la victoire dans le dernier tour, et à ce petit jeu, Petrucci s'est montré le plus fort, et s'impose avec 43 millièmes d'avance sur le champion du monde et 338 sur son coéquipier. Le pilote Ducati, qui n'est pas passé par les catégories Moto2 ni Moto3, s'offre donc une véritable consécration ce dimanche, lui qui n'était monté que sur sept podiums depuis ses débuts dans l'élite en 2012. Plombé par son départ raté, Fabio Quartararo a finalement terminé dixième à 18 secondes du vainqueur, et Johann Zarco 17eme et dernier classé. Il faudra faire mieux dans deux semaines en Catalogne...




Marquez enchaîne, Arbolino débloque son compteur



En Moto2, c'est Alex Marquez, le frère de Marc qui, parti troisième, s'est imposé au guidon de sa Kalex, au terme d'un Grand Prix où il a pris la tête assez rapidement et ne l'a plus quittée. Il s'agit de sa deuxième victoire d'affilée (la cinquième de sa carrière en Moto2) et le voilà désormais deuxième du classement général à deux points de Lorenzo Baldassarri (Kalex), quatrième ce dimanche. Le poleman Marcel Schrotter (Kalex) n'a pu faire mieux que huitième. En Moto3, le suspense a été garanti jusqu'à la fin, puisque c'est dans la dernière ligne droite que Tony Arbolino (Honda), le poleman, a été décrocher la première victoire de sa carrière, avec 29 millièmes d'avance sur Lorenzo Dalla Porta (Honda) et 78 sur Jaume Masia (KTM). Malgré sa septième place, Aron Canet (KTM) reste leader du classement général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.