GP d'Australie : Zarco veut pleinement saisir sa chance

GP d'Australie : Zarco veut pleinement saisir sa chance©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 24 octobre 2019 à 21h27

Alors que son avenir en MotoGP est plus qu'incertain depuis la fin de son engagement avec KTM, Johann Zarco a assuré en conférence de presse vouloir profiter de la fin de saison comme si sa carrière allait s'arrêter là.

Ecarté par KTM à l'issue du Grand Prix de Saint-Marin, Johann Zarco a fait un retour remarqué dans le paddock du MotoGP. Profitant de la fin de saison prématurée de Takaaki Nakagami à l'issue de la course de Motegi, le Français a remis un pied dans la catégorie reine de manière inattendue, répondant à l'appel de Lucio Cecchinello pour participer aux trois dernières courses de la saison au guidon d'une Honda. A Philip Island, le but du natif de Cannes est de retrouver de bonnes sensations sur une machine qu'il ne connaît pas. « Le sourire est là ! Il est difficile de se fixer un objectif. Je veux clarifier le feeling que j'ai eu cette année car j'ai pu bien débuter en MotoGP lors de mes deux premières saisons mais cette année a été très compliquée, a confié Johann Zarco en conférence de presse. Ensuite, c'était comme si mon histoire en MotoGP s'était terminée mais Lucio Cecchinello m'a appelé pour me proposer cette opportunité pour trois courses et je l'ai saisie. »

Zarco : « J'ai pris un gros risque »

Bénéficiant de l'aval de KTM, marque avec laquelle il reste officiellement sous contrat jusqu'au terme de la saison 2019, Johann Zarco va découvrir une troisième moto après avoir brillé sur la Yamaha au sein de l'écurie Tech 3 avant une première moitié de saison cauchemardesque au guidon d'une KTM dont il n'a jamais pris la mesure. Ces trois courses au guidon de la Honda modèle 2018, qui lui ferment la porte d'un poste d'essayeur chez Yamaha pour 2020, peuvent sonner la fin de la carrière du pilote français dans la catégorie reine et il veut les vivre à fond. « Ce sont peut-être mes trois dernières courses car j'ai pris un gros risque cet été en arrêtant mon contrat en 2020, admet Johann Zarco. Maintenant, j'ai pu réaliser chez moi que courir était ce que je voulais faire, et j'ai maintenant un petit futur, mais je peux le vivre avec intensité. » Avec une dixième place en Catalogne comme meilleur résultat cette saison, Johann Zarco ne se fixe pas d'objectif même si le tracé de Philip Island lui a convenu par le passé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.