ePrix de Zurich : La Suisse ouvre à nouveau ses portes au sport automobile

ePrix de Zurich : La Suisse ouvre à nouveau ses portes au sport automobile©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 09 juin 2018 à 16h50

Après 60 ans d'interdiction, la Suisse va accueillir ce dimanche sa première course de Formule E dans les rues de Zurich. Un retour qui ne déplait pas du tout à Sébastien Buemi.

La Suisse n'est plus une terre interdite pour le sport automobile. Choquées par le terrible accident qui a marqué l'édition 1955 des 24 Heures du Mans, les autorités suisses ont purement et simplement interdit les courses sur circuit sur l'ensemble du territoire de la Confédération Helvétique dès 1958. Mais, suite à une modification de la loi en 2015 motivée par la perspective d'accueillir la Formule E dès cette année, la porte a été ouverte à un retour du sport automobile en Suisse, ouverture dans laquelle le canton de Zurich s'est engouffrée pour accueillir, ce dimanche, une épreuve du championnat de monoplaces électriques. N'ayant jamais eu l'opportunité de se produire devant son public, le Suisse Sébastien Buemi n'a pas caché son enthousiasme. « Le tracé semble assez simple avec beaucoup de virages à angle droit, mais je suis convaincu que ce sera tout un défi de se mettre dans le rythme, a déclaré le pilote Renault e.dams à la RTS. Quand j'ai grandi, le sport automobile sur circuit était interdit en Suisse. Je vais donc essayer de profiter au maximum de cette épreuve. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.