ePrix de New York : Deux pilotes pour un titre

ePrix de New York : Deux pilotes pour un titre©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 13 juillet 2018 à 22h26

Avant les deux dernières manches de la saison de Formule E ce week-end à New York, seuls deux pilotes restent en lice pour le titre et ils ne comptent pas abandonner dans leur lutte.

Après Nelson Piquet Jr en 2015, Sébastien Buemi en 2016 puis Lucas di Grassi en 2017, la Formule E va sacrer un quatrième champion en quatre saisons ce week-end à New York à l'issue des deux courses au programme. Après les dix premières courses, deux pilotes restent dans la course au titre, le Français Jean-Eric Vergne et le Britannique Sam Bird, séparés de seulement 23 points alors que 58 points seront en jeu au total entre samedi et dimanche. Etre en position d'aller chercher la couronne, c'est une chose à laquelle Sam Bird assure ne pas avoir prévu en début de saison. Et pour y arriver, le Britannique sait exactement ce qu'il doit faire. « Je dois battre JEV le premier jour pour conserver toutes mes chances dimanche. C'est aussi simple que ça, assure le pilote DS Virgin dans un entretien accordé au site officiel de la Formule E. Je suis d'ores et déjà très fier du travail accompli par le team, mais également de moi-même pour ce que je suis parvenu à réaliser. Mais nous sommes maintenant dans une bagarre pour décrocher le titre et je n'y aurais pas cru en début d'année. Maintenant, on se dit pourquoi pas ? »

Vergne ne va rien changer, mais pas se brider


Pour Jean-Eric Vergne, la donne sera un rien différente car le Français sait qu'il n'aura besoin que de finir devant son rival tant samedi que dimanche pour s'assurer de son premier titre dans le championnat de monoplaces électriques. Mais, si l'enjeu est de taille, l'approche du week-end ne va pas évoluer du côté du pilote Techeetah. « Notre approche reste la même. On ne change pas un concept gagnant à ce stade, assure l'ancien pilote Toro Rosso dans des propos recueillis par l'AFP. Nous nous rendons à New York avec un état d'esprit positif, nous sommes aussi bien préparés que possible et prêts à donner tout ce que nous avons pour ramener les deux titres à la maison. » Reste que celui qui a été essayeur chez Ferrari après avoir été éjecté de la filière Red Bull compte bien se montrer ambitieux sur le tracé américain et ne se privera pas de jouer la victoire. « Si je peux gagner ou monter sur un podium, si j'ai cette chance, je ne vais pas me retenir en pensant que j'ai une avance confortable, a ajouté le Français dans un entretien accordé à Eurosport. S'il y a la place, je prendrai toujours ma chance, et s'il y a la place pour remporter le championnat ici, je n'hésiterai pas. » La lutte s'annonce donc intense entre ceux qui ont été coéquipiers chez DS Virgin la saison passée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.