ePrix de Marrakech : Verstappen observateur suite à son altercation avec Ocon

ePrix de Marrakech : Verstappen observateur suite à son altercation avec Ocon©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 11 janvier 2019 à 19h25

Sanctionné de deux jours de travail d'intérêt général suite à son altercation avec Esteban Ocon lors du GP du Brésil 2018, Max Verstappen va accompagner les commissaires de la FIA lors de l'ePrix de Marrakech ce samedi.

L'intitulé de la sanction était vague et offrait tout un éventail de possibilités. Après en être venu aux mains avec Esteban Ocon suite au dernier Grand Prix du Brésil de F1, marqué par un accrochage entre le Néerlandais, alors confortable leader de la course, et le Français, retardataire qui avait tenté de se dédoubler, Max Verstappen avait été condamnée par les commissaires de la FIA à deux jours de travail d'intérêt général sans préciser la nature de ce que le pilote Red Bull Racing aura à faire dans ce cadre. La première réponse sera d'assister à l'ePrix de Marrakech de Formule E ce week-end au Maroc.

Verstappen va observer le travail des commissaires


Mais ce voyage n'aura rien du séjour d'agrément pour le pilote néerlandais. En effet, sa tâche sera d'observer comment travaillent les commissaires de la FIA au sein de la direction de course, où il retrouvera Vitantonio Liuzzi, désigné par la Fédération Internationale comme ancien pilote commissaire. « Max Verstappen va assister à l'ePrix de Marrakech suite à la décision des commissaires lors du Grand Prix du Brésil de F1 2018, a déclaré la FIA dans un communiqué. Max Verstappen va passer cette journée dans le rôle d'un observateur auprès des commissaires, suivant de manière attentive leur travail lors d'un événement de sport automobile du plus haut niveau dans le cadre de l'approche éducative et informative choisie par la FIA dans cette affaire. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.