Dakar : Un nouveau défi qui enthousiasme Fernando Alonso

Dakar : Un nouveau défi qui enthousiasme Fernando Alonso©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 20 août 2019 à 23h10

Après toute une carrière bâtie sur les circuits, Fernando Alonso a lancé sa préparation pour le Dakar 2020 avec Toyota et assure être enthousiaste quant à prendre part au rallye-raid.

Double champion du monde de F1, champion du monde d'endurance, deux fois vainqueur des 24 Heures du Mans et deux inscriptions aux 500 Miles d'Indianapolis, Fernando Alonso est toujours ouvert à de nouveaux défis. S'il a décliné l'invitation de Toyota à continuer leur chemin ensemble en WEC, l'Espagnol cédant sa place à Brendon Hartley au volant de la TS050 Hybrid pour la saison 2019-2020, le constructeur japonais va offrir à Fernando Alonso l'opportunité de participer au Dakar 2020, qui aura lieu en janvier prochain dans les dunes d'Arabie Saoudite. Un défi que l'Asturien prépare minutieusement aux côtés de Giniel de Villiers, Marc Coma devant être son copilote attitré. Ces débuts en rallye-raid vont permettre à Fernando Alonso de continuer dans son idée de devenir le pilote le plus complet possible.


Alonso : « Devenir un pilote plus complet »

C'est avec cet état d'esprit qu'il a tenté sa chance à Indianapolis avec McLaren, ce qui pourrait se reproduire à l'avenir à la suite de l'annonce de l'engagement à temps plein de la marque britannique dans la discipline. Mais, à l'heure actuelle, c'est sur le Dakar que l'Espagnol est focalisé, avec des essais en Namibie préparatoire à l'Harrismith 400, épreuve du championnat d'Afrique du Sud, son premier rallye-raid. « C'est une nouvelle opportunité pour moi de mieux connaître la voiture. J'ai hâte de prendre le volant et de m'attaquer aux dunes. Avec Toyota, nous poursuivons notre voyage ensemble, dans une nouvelle discipline, en pensant au Dakar, a déclaré Fernando Alonso dans des propos recueillis par le quotidien L'Equipe. J'essaie de devenir un pilote plus complet, en essayant de nouvelles disciplines. C'est un gros défi pour moi de passer de l'asphalte au sable et aux dunes. J'ai tout à apprendre et ça va me demander beaucoup d'efforts et de concentration. Mais c'est un défi qui m'attire énormément. » Un changement radical pour le pilote espagnol qui, pour la première fois de sa carrière, va s'éloigner d'un circuit en compétition et découvrir un terrain accidenté ainsi que la collaboration avec un copilote.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.