Dakar : Daniel Elena en a marre et le fait savoir

Dakar : Daniel Elena en a marre et le fait savoir©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 11 janvier 2019 à 17h40

Alors qu'avec Sébastien Loeb, il a perdu un peu plus de dix minutes et pointe à 50 minutes du leader après quatre étapes, Daniel Elena s'est fendu d'une déclaration où il se montre critique contre l'organisation du Dakar.

Le ras-le-bol se fait toujours plus palpable sur le Dakar. Alors que plusieurs concurrents de la catégorie motos ainsi que Carlos Sainz ont perdu du temps lors de la quatrième étape du rallye-raid, ils ont affirmé avoir été induits en erreur par le road-book, le document fourni par l'organisation qui précise le parcours de chaque étape. Le duo Sébastien Loeb-Daniel Elena a également été victime du road-book et a concédé douze minutes ce jeudi, pour un retard total qui se chiffre à 50 minutes au classement général. Face à cela, Daniel Elena est sorti de sa réserve et assure que l'envie de participer au Dakar n'y est plus. « C'est reparti pour une nouvelle étape ... sans aucune motivation, assure le Monégasque via son compte Twitter officiel. Sachez tous que si je suis dans le baquet ce matin, c'est pour Seb et au nom de notre amitié, pour nos partenaires, pour l'équipe et pour vous, nos fans. »

Elena : « Ma tête n'est plus ici mais déjà au Monte-Carlo »




Ces quelques phrases publiées sur le réseau social ont été complétée par le fidèle co-pilote de Sébastien Loeb dans une déclaration publiée par motorsport.com. « Quand je fais une erreur, je la reconnais. Je l'ai toujours reconnu et je peux être fier d'être quelqu'un de droit. Je suis énormément déçu de voir que les personnes qui gèrent un évènement avec la renommée du Dakar n'en sont pas capables, tonne le Monégasque dans la suite de sa déclaration. Je suis un novice peut-être à leurs yeux en rallye-raid. Qu'en est-il de mes collègues expérimentés qui ont également vu cette erreur dans le road book ? » Pour conclure son propos, Daniel Elena n'y va pas par quatre chemins et ne se voit plus sur le Dakar mais sur un autre rallye-raid organisé sur le territoire africain. « Sachez messieurs les organisateurs, que ma tête n'est plus ici mais déjà au Monte-Carlo et que mes prochains mois de janvier ne se passeront plus avec vous, mais à l'Africa Eco Race, car oui, votre discipline est une belle discipline », conclut l'homme de confiance de Sébastien Loeb, qui sera au départ du Monte-Carlo pour sa première course avec Hyundai. Ambiance sur le Dakar !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.