Dakar 2019 : Petite hécatombe en première semaine

Dakar 2019 : Petite hécatombe en première semaine©Florent Gooden/DPPI, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 12 janvier 2019 à 19h20

Alors que le Dakar est à mi-distance avec la journée de repos à Arequipa, plus d'un quart des participants ont déjà été contraints à l'abandon.

Tracée intégralement dans le sable péruvien, l'édition 2019 du Dakar n'a guère fait de cadeaux aux participants. Si certains ont été piégé par un road-book qu'ils considèrent comme raté, face à quoi Daniel Elena s'est révolté ce vendredi, de nombreux candidats à l'aventure ont subi diverses avaries. C'est même plus d'un quart des participants qui ont déjà renoncé à l'occasion des cinq premières étapes, soit 87 abandons (26% des partants). Une statistique en hausse par rapport aux éditions précédentes tant concernant le nombre d'abandons que la proportion par rapport au total d'engagés.

Une trentaine d'engagés en demandent encore !


Sur ces 87 participants ayant renoncé durant ces cinq premiers jours de course, certains n'en ont pas encore assez de ce Dakar et comptent bien voir l'arrivée le 17 janvier prochain à Lima. En effet, dans les catégories auto, camion et SxS (« side by side »), les concurrents qui ont abandonné avant la journée de repos auront l'opportunité de reprendre le départ ce dimanche dans un classement distinct du classement général de l'épreuve. Les organisateurs du Dakar ont confirmé que trente équipages ont fait une demande pour pouvoir reprendre le départ à Arequipa pour remonter sur Lima.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.