Dakar 2019 (E5) : Bonne opération pour Loeb et Sunderland

Dakar 2019 (E5) : Bonne opération pour Loeb et Sunderland©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 11 janvier 2019 à 22h45

Alors que le Français Xavier De Soultrait (Yamaha) avait remporté la cinquième étape du Dakar, ce vendredi à Arequipa (Pérou), c'est finalement le Britannique Sam Sunderland (KTM), arrivé sept minutes après lui mais qui avait passé dix minutes auprès du Portugais Paulo Goncalves (Honda), victime d'une lourde chute, qui a été déclaré vainqueur. L'Américain Ricky Brabec (Honda) reste en tête du général. Du côté des autos, c'est Sébastien Loeb (Peugeot) qui a remporté l'étape, devant Nasser Al-Attiyah (Toyota), qui garde la tête du général, alors que Stéphane Peterhansel (Mini) a perdu du temps.

Avant la journée de repos bien méritée de samedi, les pilotes du Dakar disputaient la deuxième partie de leur étape-marathon ce vendredi, en direction d'Arequipa, toujours au Pérou, avec 345km de spéciale au programme. L'assistance ayant été interdite au bivouac, comme le veut le règlement de l'étape-marathon, ils sont tous repartis avec la même machine que la veille, bricolée si besoin, à défaut d'avoir été révisée à fond par des mécaniciens. L'étape des motos a débuté avec un peu de retard sur l'heure prévue, en raison du brouillard, et les pilotes se sont élancés dix par dix, en ligne, depuis la plage près de Moquegua. Et c'est Sam Sunderland qui s'en est le mieux sorti ! Arrivé quatorzième de l'étape, à 7'29 du Français Xavier De Soultrait (Yamaha), vainqueur de l'étape de mercredi, le Britannique de KTM s'est vu créditer la victoire, car il a  passé dix minutes aux côtés du Portugais de l'écurie Honda (8eme du général) Paulo Goncalves, qui a lourdement chuté au 155eme kilomètre et qui souffre d'un léger traumatisme crânien et peut-être d'une fracture de la main droite.

Brabec n'a pas pris de risques

Sunderland s'impose donc avec 3'23 d'avance sur De Soultrait et 3'32 sur l'Autrichien Matthias Walkner (KTM), le surprenant rookie espagnol Lorenzo Santolino (Sherco TVS) prenant la quatrième place, à quatre minutes du vainqueur. En tête durant presque toute la journée, le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna) a craqué dans les derniers kilomètres, et termine à plus de sept minutes. Le leader du classement général, Ricky Brabec (Honda) a vécu une journée plutôt tranquille et n'a pas pris de risques. Il finit à 6'46 de Sunderland et reste leader, alors qu'il ne reste plus que cinq étapes à disputer. Le premier Français est toujours Adrien Van Beveren (Yamaha), cinquième à 6'36. Six pilotes se tiennent en moins de dix minutes, ce qui laisse augurer un grand suspense durant la deuxième semaine !

RALLYE-RAID / DAKAR 2019 / MOTOS
Classement de la 5eme étape - Moquegua - Arequipa (776km dont 345km de spéciale) - Vendredi 11 janvier
1- Sam Sunderland (GBR/KMT) en 4h11'48
2- Xavier De Soultrait (FRA/Ymaaha) à 3'23
3- Matthias Walkner (AUT/KTM) à 3'32
4- Lorenzo Santolino (ESP/Sherco TVS) à 4'00
5- Adrien Van Beveren (FRA/Yamaha) à 4'26
...

Classement général (après 5 étapes sur 10)
1- Ricky Brabec (USA/Honda) en 16h51'34
2- Pablo Quintanilla (CHI/Husqvarna) à 2'52
3- Toby Price (AUS/KTM) à 3'21
4- Matthias Walkner (AUT/KTM) à 6'17
5- Adrien Van Beveren (FRA/Yamaha) à 6'36
...

Loeb reprend du temps...

Dans la catégorie autos, les équipages sont partis deux par deux de Tacna, leur ville d'arrivée de la veille où, comme les motos, ils avaient passé la nuit sans avoir droit à l'assistance. Sébastien Loeb, qui avait crevé trois fois jeudi et avait fini sur la jante, a récupéré les roues de secours de ses coéquipiers, et a pu repartir sans encombre. A tel point que le nonuple champion du monde des rallyes a remporté cette étape longue de 517 km ! Preuve que le road-book n'était pas si mal fait, comme s'en est plaint son copilote Daniel Elena auprès des orgnisateurs, l'Alsacien a pris la tête au troisième point de passage (sur 10) et ne l'a plus quittée. Il s'impose avec 10'22 d'avance sur le leader du général, Nasser Al-Attiyah (Toyota) et 24'04 sur l'Espagnol Nani Roma (Mini).

... Peterhansel en perd

Cette victoire permet à Loeb de remonter à la cinquième place du classement général, à 40 minutes du Qatari. La mauvaise opération de la journée est en revanche pour Stéphane Peterhansel. Le pilote Mini s'est raté dans les derniers kilomètres et a perdu près de seize minutes sur Al-Attiyah, son grand rival pour la victoire finale. Carlos Sainz, le tenant du titre, qui a d'ores et déjà tiré un trait sur la victoire finale après ses problèmes de mercredi, était en tête du rallye lors des deux premiers points de passage, mais a ensuite perdu 33 minutes entre le quatrième et le cinquième. Il est arrivé 43 minutes après Loeb... Dimanche, les concurrents relieront Arequipa à San Juan de Marcona, avec plus de 300km de spéciale au programme.

RALLYE-RAID / DAKAR 2019 / AUTOS
Classement de la 5eme étape - Tacna - Arequopa (714km dont 517km de spéciale) - Vendredi 11 janvier
1- Sébastien Loeb - Daniel Elena (FRA-MON/Peugeot PH-Sport) en 4h56'34
2- Nasser Al-Attiyah-Matthieu Baumel (QAT-FRA/Toyota) à 10'22
3- Nani Roma-Alex Haro Bravo (ESP/Mini) à 24'04
4- Stéphane Peterhansel-David Castera (FRA/Mini) à 26'09
5- Jakub Przygonski-Tom Colsoul (POL-BEL/Orlen) à 26'17
...

Classement général (après 5 étapes sur 10)
1- Nasser Al-Attiyah-Matthieu Baumel (QAT-FRA/Toyota) en 17h19'53
2- Stéphane Peterhansel-David Castera (FRA/Mini) à 24'42
3- Nani Roma-Alex Haro Bravo (ESP/Mini) à 34'33
4- Jakub Przygonski-Tom Colsoul (POL-BEL/Orlen) à 38'12
5-  Sébastien Loeb - Daniel Elena (FRA-MON/Peugeot PH-Sport) à 40'00
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.