Carnet Noir : Le sport auto français pleure Jean-Paul Driot

Carnet Noir : Le sport auto français pleure Jean-Paul Driot©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 04 août 2019 à 20h00

Fondateur de l'écurie DAMS qui a aidé tant de pilotes à monter les échelons vers la F1, Jean-Paul Driot est décédé ce week-end.

Le sport automobile français a perdu un de ses grands noms. Ce dimanche, l'écurie DAMS a annoncé par voie de communiqué le décès de son propriétaire et fondateur Jean-Paul Driot à l'âge de 68 ans des suites d'une maladie. Grâce à son écurie, fondée avec le soutien de l'ancien pilote René Arnoux en 1988, Jean-Paul Driot a pu aider de nombreux jeunes pilotes à se développer pour atteindre le plus haut niveau. Dans son histoire, l'écurie DAMS a remporté pas moins de 13 titres pilotes, 12 titres équipes et 147 victoires dans des catégories telles le GP2 (devenu la F2), le GP3 (devenu la F3), la Formule 3000 ou encore la Formule Renault 3.5. Parmi les pilotes qui sont passés entre les mains de Jean-Paul Driot, on peut ressortir des noms comme Olivier Panis, Romain Grosjean, Pierre Gasly ou Sébastien Bourdais.


Driot, précurseur de la Formule E

Si l'écurie DAMS s'est toujours refusée à investir pour prendre pied en Formule 1, Jean-Paul Driot a tenté l'aventure de la Formule E aux côtés d'Alain Prost avec lequel il a fondé l'écurie e.dams dont Renault puis Nissan ont été le partenaire moteur. Une écurie qui a rapidement su prendre le pli de cette formule 100% électrique avec le titre de champion par équipes lors des trois premières saisons avec, en plus, le titre pilotes remporté par Sébastien Buemi lors de la deuxième saison. Figure appréciée du paddock de la F2, Jean-Paul Driot a vu son équipe lui dédier la victoire de Nicholas Latifi lors de la première course du week-end en Hongrie mais également le podium signé Sergio Sette Camara ce dimanche lors de la deuxième course. Plusieurs écuries rivales n'ont pas manqué d'avoir une pensée pour lui et ses proches.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.