Carlos Sainz : " Mon Dakar le plus dur "

Carlos Sainz : " Mon Dakar le plus dur "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 20 janvier 2018 à 19h36

Devenu samedi à Cordoba le vainqueur le plus âgé du Dakar, Carlos Sainz (55 ans) reconnaît qu'il s'agissait de l'édition la plus compliquée à laquelle il ait participé de toute sa carrière.

Soulagé et heureux. Heureux, parce que Carlos Sainz, vainqueur samedi de son deuxième Dakar après son succès de 2010, était fou de joie de renouer avec le succès huit ans après. « On s'est beaucoup investi dans cette édition, mais également depuis j'ai rejoint l'équipe Peugeot il y a quatre ans, a expliqué le héros, interrogé par l'AFP. On a travaillé très très fort pour faire une voiture comme ça, toute l'équipe ensemble. Peugeot a réussi à gagner deux fois et la victoire me manquait ! », savourait le pilote espagnol après l'arrivée.Un Carlos Sainz heureux, donc, mais aussi soulagé, d'en avoir terminé avec ce Dakar le plus difficile qu'il ait disputé dans sa carrière, à l'entendre. « C'était le Dakar le plus dur que j'ai jamais fait, avec beaucoup de hors piste dont je ne suis pas un spécialiste, reconnaissait celui qui est devenu à 55 ans et 248 jours le pilote auto le plus âgé à inscrire son nom au palmarès. J'ai réussi à bien rouler, à pousser là où il fallait pousser. Ce n'était pas facile de gérer l'avance. Ce n'est pas facile de rouler avec attention, de prendre le rythme pour ne pas faire de faute. Aujourd'hui, j'ai démarré très très doucement. Après j'ai pris un rythme sinon je ne sais pas conduire. Ce n'est pas possible de rouler trop doucement ! Je n'ai jamais fait comme ça. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU