Alonso juge avoir 50% de chances de participer aux 24 heures du Mans

Alonso juge avoir 50% de chances de participer aux 24 heures du Mans©Panoramic, Media365
A lire aussi

Bastien Viennot, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 16h45

Aperçu cette semaine à Daytona, Fernando Alonso ne cache plus son envie de participer aux 24 heures du Mans en juin prochain. Cependant, le pilote Mclaren, interrogé ce vendredi, assure que « rien n'est encore décidé » et qu'il devra attendre le feu vert de Toyota afin de pouvoir participer à la course sarthoise le 16 et 17 juin.

Interrogé ce vendredi sur sa possible présence aux 24 heures du Mans dès le 16 juin prochain, Fernando Alonso a assuré que rien n'était encore fait, mais qu'il aimerait néanmoins avoir la chance de participer à l'édition 2018 : « Ce n'est pas un secret, j'aimerais courir au Mans à l'avenir [...] Est-ce que ce sera cette année ou pas, ce n'est pas encore certain à 100%. Ça pourrait arriver oui, c'est du 50-50. Il y a de nombreuses choses à mettre ensemble pour que ça se produise, nous essayons de faire tout ce que nous pouvons. J'espère que la réponse sera oui, mais quand est-ce qu'elle interviendra ? Vous le saurez en même temps que moi. » Attendant l'approbation du constructeur japonais Toyota, qui dans ce cas-là, devrait éjecter l'un de ses pilotes pour mettre Alonso en course, le double champion du monde de F1 a d'ores et déjà essayé la Toyota TS050 Hybrid LMP1 en novembre dernier à Bahrein. De quoi lui laisser le temps de s'immerger dans le contexte des 24 heures du Mans, en vue d'une future participation. Toyota devrait par ailleurs annoncer le nom de ses pilotes avant le 9 février prochain, date de sortie de la liste des engagés en WEC.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.