Alonso confirme qu'il veut participer aux 24 Heures du Mans

Alonso confirme qu'il veut participer aux 24 Heures du Mans©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 05 janvier 2018 à 21h54

Fernando Alonso confirme ce vendredi dans le quotidien AS qu'il a l'intention de disputer cette année les 24 Heures du Mans pour la première fois de sa carrière. Le pilote espagnol avoue également qu'il souhaite prendre sa revanche sur les 500 Miles d'Indianapolis, mais ça, ce sera pour 2019.

Ce qui n'était encore qu'un bruit de couloir est désormais confirmé : Fernando Alonso (36 ans) a bien l'intention de participer cette année à ses premiers 24 Heures du Mans. Le pilote espagnol a signé un nouveau contrat chez McLaren qui lui permet de disputer d'autres courses en marge du Championnat du Monde de F1, et le double champion du monde de la catégorie reine souhaite profiter à plein régime de cette clause. Toutefois, Alonso assure dans AS qu'il n'est pas encore en pré-retraite et, reboosté par l'arrivée de Renault comme motoriste en 2018, abordera cette nouvelle saison avec dans le viseur un nouveau sacre. « Ma plus grande priorité est de remporter mon troisième championnat du monde de Formule 1, affirme l'Espagnol titré coup sur coup en 2005 et 2006. Je pense qu'en 2018 avec McLaren, nous devrions retrouver les meilleures positions avec les moteurs Renault, mais c'est aussi mon objectif de courir des courses emblématiques pendant la saison ». Et par courses emblématiques, Alonso, qui rêve de remporter un jour la Triple couronne (Grand Prix de Monaco en F1, 500 Miles d'Indianapolis, 24 Heures du Mans), pense justement à la célèbre course mancelle, qu'il espère courir en 2018 pour la première fois. « J'essaierai de faire les 24 heures du Mans cette année et en 2019, j'espère me présenter à nouveau aux 500 Miles d'Indianapolis », révèle l'Asturien, contraint à l'abandon l'année dernière sur casse moteur à 21 tours de l'arrivée alors qu'il semblait parti pour l'emporter. Mais avant de songer au Mans ou à Indianapolis, le leader de l'écurie McLaren donne rendez-vous au 27 janvier prochain. Ce jour-là, il s'alignera au départ des 24 Heures de Daytona sur une Ligier. « C'est un premier pas, et après cette course je comprendrai mieux comment fonctionne l'endurance... ». Tout un programme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.