24 Heures du Mans moto : Victoire de la Kawasaki n°11

24 Heures du Mans moto : Victoire de la Kawasaki n°11©Media365

Rédaction Sport365, publié le dimanche 21 avril 2019 à 15h05

La Kawasaki n°11 pilotée par Jérémy Guarnoni, David Checa et Erwan Nigon a remporté ce dimanche les 24 Heures du Mans moto au bout du suspense. Encore deuxième à sept minutes de la fin de la course, le futur vainqueur a devancé in extremis la Honda n°111 dont Randy de Puniet faisait notamment partie des pilotes. Le héros du jour se nomme Jérémy Guarnoni, venu offrir la victoire aux siens en dépassant Yonny Hernandez.

Au bout du suspense. Kawasaki a inscrit dimanche son nom au palmarès des 24 Heures du Mans moto pour la quatorzième fois de son histoire. Mais lors de ce week-end sarthois riche en émotions et en chutes (une quinzaine de pilotes sont allés au tapis entre samedi 15h00 et dimanche 15h00) la victoire a bien failli échapper à la Kawasaki n°11 pilotée par Jérémy Guarnoni, David Checa et Erwan Nigon, qui s'est imposée à l'arraché uniquement à l'issue d'un suspense insoutenable, pour le plus grand bonheur des nombreux spectateurs. Sept minutes avant le coup de gong, la Honda 111, avec Randy de Puniet au guidon notamment, semblait ainsi partie pour l'emporter après avoir longtemps bataillé derrière la Kawasaki n°11. Mais dans la dernière heure, la Honda avait dépassé sa rivale, la victoire finale s'ouvrant alors à elle.

Guarnoni surprend Hernandez à sept minutes de la fin de la course

Un espoir qui s'est envolé à sept minutes de la fin de la course pour Honda, lorsque Jérémy Guarnoni a surpris Yonny Hernandez, alors en tête, pour permettre au grand favori de cette édition 2019 de justifier pleinement son statut. Un succès de prestige suivi d'effet également au classement général du Championnat du Monde, plus que jamais dominée par le vainqueur du Mans. Guarnoni, grand artisan de ce succès de ses couleurs, n'est pas prêt d'oublier. « C'est peut-être le plus beau jour de ma vie, avouait d'ailleurs l'intéressé après la course au micro de La Chaîne L'Equipe. Ça a été si dur, c'est mythique cette course, elle n'est même presque pas humaine. » Guarnoni fait désormais partie de la légende.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.