Woods, Fignon et Sampras : Les 12 août qui ont marqué l'histoire du sport

Woods, Fignon et Sampras : Les 12 août qui ont marqué l'histoire du sport©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le mercredi 12 août 2020 à 11h30

La rédaction vous propose, comme chaque jour de la semaine, de revisiter les grandes dates de l'histoire du sport. Aujourd'hui, coup de projecteur sur le 12 août.

Événements

2007 : Tiger Woods gagne son 13eme tournoi du Grand Chelem

En tête dès le deuxième jour sur le parcours de Tulsa il avait signé une carte de 63, Tiger Woods garde à bonne distance ses adversaires, Woody Austin (USA) et Ernie Els (Afrique du Sud). Lors de la dernière journée, Stephen Ames était le plus proche (à 3 coups) de Woods mais ce dernier assurait une brillante victoire en rendant une carte de 69, un sous le par. Au classement final, Woods devance Austin et Elms de deux et trois coups. Pour le Californien, il s'agit du 13eme titre du Grand Chelem et son quatrième championnat PGA (dont deux à la suite). À cette époque-là, Woods est à cinq longueurs du record de Jack Nicklaus (18).

2014 : Le Real Madrid remporte sa 2eme Supercoupe de l'UEFA

Vainqueur de la Ligue des Champions lors de la saison 2013-2014, le Real Madrid de Carlo Ancelotti rencontre le FC Séville d'Unai Emery, vainqueur de la C3. À Cardiff devant plus de 30 000 supporters, la "BBC" du Real est alignée devant le quatuor de Séville : Bacca, Vidal, Suárez et Vitolo. Le Real est devant à la pause grâce à un but de Cristiano Ronaldo (30eme), qui remet le couvert à peine cinq minutes après le coup d'envoi de la seconde période. Les Sévillans ne reviendront pas et les Madrilènes remportent leur deuxième Supercoupe d'Europe.

Naissances

Laurent Fignon (cyclisme) né en 1960

Surnommé "L'intello", Laurent Fignon était un grand du cyclisme français et mondial. Vainqueur du Tour du France 1983 et 1984 et aussi du Giro 1989, le Parisien a marqué de son empreinte l'histoire du vélo. Distingué du prix du meilleur jeune (Tour de France 1983), du meilleur grimpeur (Giro 1989), du combiné (Vuelta 1987) et de la combativité lors de la Grande Boucle 1989, l'ancien coureur de Renault-Elf a été aussi l'une des voix du cyclisme à la télé. Décédé le 31 août 2010 des suites d'un cancer, Laurent Fignon laisse derrière lui un héritage de treize étapes remportées sur les Grands Tours ainsi qu'une Flèche wallonne en 1986 et deux Milan-San Remo (1988 et 1989).

Pete Sampras (tennis) né en 1971

L'Américain, professionnel de 1988 à 2002, a gagné pas moins de soixante-quatre titres en simple et notamment vingt-et-un titres majeurs dont quatorze tournois du Grand Chelem, cinq Masters et deux Coupes du Grand Chelem (épreuve disparue en 2000). C'est aussi un grand joueur de Coupe Davis dont il est sorti deux fois vainqueur avec les États-Unis (1992 et 1995). Il est célèbre pour avoir entretenu l'une des plus belles rivalités du tennis mondial avec Andre Agassi, qu'il a affronté trente-quatre fois (pour 20 victoires). Malgré des difficultés sur terre battue (il n'a jamais atteint la finale de Roland-Garros), Pete Sampras s'est hissé tout en haut du classement mondial le 12 avril 1993.

Mario Balotelli et Wissam Ben Yedder (football) nés en 1990

Les deux joueurs ont fréquenté (pour le premier) ou fréquentent (le second), la Côte d'Azur. Mais pas au sein du même club. Balotelli a fait les beaux jours de Nice où il a pu se relancer entre 2016 et 2019. Avec les Aiglons, l'international italien a joué 76 matchs pour 43 buts et 3 passes décisives. Depuis, Mario Balotelli a fait ses valises timidement à Marseille puis Brescia où il est encore sous contrat jusqu'en 2022. Selon les médias italiens, son futur s'inscrit désormais en Turquie. Presque un an jour pour jour après son arrivée du FC Séville à Monaco (le 14 août), Wissam Ben Yedder porte l'ASM comme il peut. Co-meilleur buteur avec Kylian Mbappé l'an dernier (18 buts), le Français (8 matchs, 2 buts en sélection) sortait d'une expérience réussie en Espagne où il a compilé 70 buts, 22 passes décisives en 138 matchs. L'avant-centre a signé avec les Monégasques jusqu'en 2024.

Stéfanos Tsitsipás (tennis) né en 1998

Le (très) jeune Grec est une étoile montante de la discipline. À désormais 22 ans, Tsitsipás a été repéré par Patrick Mouratoglou, l'entraîneur de Serena Williams, et a intégré son académie en 2015. Tout s'enchaîne alors très vite pour le droitier d'1,93m, il devient le premier joueur de son pays à intégrer le Top 100 en 2017 puis le Top 10 l'an passé. Cette année-là, il remporte le Masters de Londres face à Dominic Thiem en finale (6-7, 6-2, 7-6), son cinquième titre en simple. Il est actuellement 6eme joueur mondial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.