Valverde est inusable

Valverde est inusable©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le dimanche 23 avril 2017 à 16h57

Quelques jours seulement après avoir décroché la Flèche wallonne, l'Espagnol s'est imposé sur Liège-Bastogne-Liège ce dimanche. Premier Français, Romain Bardet termine sixième.

L'atmosphère était forcément particulière ce matin, au départ de la 103eme édition de Liège-Bastogne-Liège. Endeuillé, le peloton a d'abord voulu rendre hommage à Michele Scarponi, décédé samedi après avoir été renversé par une camionnette alors qu'il effectuait une sortie d'entraînement. La course prend ensuite ses droits et, comme de coutume, un petit groupe d'intrépides tente une échappée au long cours. Tiago Machado, Anthony Perez, Stéphane Rossetto, Mekseb Debesay, Bart de Clercq, Nick Van der Lijke, Fabien Grellier et Aaron Gate lancent ainsi les hostilités et réussissent à avoir plus de onze minutes d'avance sur le peloton à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Une avance qui fond progressivement à l'approche des premières côtes de cette classique ardennaise. Juge de paix historique de Liège-Bastogne-Liège, la côte de la Redoute est trop éloignée pour faire la décision (37km de l'arrivée). Mais elle permet à Alejandro Valverde et à Romain Bardet notamment de se replacer aux avants-postes, en vue de la grande explication finale.

Le cavalier seul d'Anthony Perez

Dans la montée de la Redoute, Anthony Perez fait faux bond à ses compagnons d'échappée et se lance dans une aventure en solitaire quelque peu désespérée. Derrière, la Quick-Step Floors se met en ordre de marche. Laurens De Plus et Dries Devenyns impulsent un tempo très soutenu, alors que le peloton s'approche de la Roche-aux-Faucons. Sergio Henao place une première banderille, Tom Dumoulin et Roman Kreuziger lui répondent. Les attaques ne cessent pas en tête de peloton, un groupe de poursuivants parvient même à se former (composé, entre autres, d'Alexis Vuillermoz et de Damiano Caruso). Perez, visiblement à bout de forces, ne se fait plus guère d'illusions sur ses chances de victoire et laisse Stéphane Rossetto, son coéquipier chez Cofidis, prendre le large. Aucun leader ne se dévoile pour le moment, les favoris s'observent et attendent certainement la dernière côte pour tenter de faire la différence.

Et soudain, Valverde sort de sa boîte

A dix kilomètres de l'arrivée, le suspense est total. Devant, Tim Wellens revient à hauteur de Rossetto, mais les deux hommes peuvent sentir le souffle du peloton sur leur nuque. Davide Formolo tente sa chance dans la côte de Saint-Nicolas, tandis que Sergio Henao et Michael Albasini prennent eux aussi la poudre d'escampette, bientôt rejoints par Jon Izaguirre, Romain Bardet et Rafał Majka notamment. L'Italien tient fièrement tête à la vingtaine de coureurs lancés à sa poursuite et pense pouvoir aller remporter la Doyenne. Malheureusement pour lui, Dan Martin ne l'entend pas de cette oreille. Vainqueur de la course en 2013, l'Irlandais dépose le coureur de la Cannondale mais se fait reprendre par Alejandro Valverde. L'Espagnol, qui s'était imposé (comme d'habitude) sur la Flèche wallone mercredi, a été discret tout au long de la journée. Sa seule attaque a été la bonne. A 36 ans, le coureur de la Movistar n'en finit plus de gagner et semble être dans la forme de sa vie. C'est la quatrième fois qu'il remporte Liège-Bastogne-Liège, après 2006, 2008 et 2015. A noter également la belle sixième place de Romain Bardet, premier Français de cette dernière classique belge de la saison.

LIEGE-BASTOGNE-LIEGE
Classement de la 103eme édition - Dimanche 23 avril 2017
1- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) en 6h24'27"
2- Dan Martin (IRL/Quick-Step Floors) m.t.
3- Michał Kwiatkowski (POL/Sky) à 3"
4- Michael Matthews (AUS/Sunweb) à 3"
5- Jon Izaguirre (ESP/Bahrain-Merida) à 3"
6- Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) à 3"
7- Michael Albasini (SUI/Orica-Scott) à 3"
8- Adam Yates (GBR/Orica-Scott) à 7"
9- Michael Woods (CAN/Cannondale-Drapac) à 7"
10- Rafał Majka (POL/Bora-Hansgrohe) à 7"

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Valverde est inusable
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]