US Open : Koepka passe son tour

US Open : Koepka passe son tour©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 10 septembre 2020 à 12h19

Double vainqueur de l'épreuve, en 2017 et 2018, Brooks Koepka manquera l'US Open 2020, la semaine prochaine à Mamaroneck. L'Américain souffre de blessures depuis plusieurs mois.



Pas d'US Open pour Brooks Koepka (30 ans). Vainqueur à deux reprises de la compétition, en 2017 et 2018, l'Américain passé tout près du triplé l'année dernière (il avait terminé deuxième derrière son compatriote Gary Woodland, à trois coups seulement du vainqueur) brillera cette fois par son absence. Alors qu'il aurait une fois de plus fait partie des principaux favoris cette année sur le green de Mamaroneck, dans l'état de New York, le Floridien a annoncé jeudi son forfait sur les réseaux sociaux, confirmant au passage qu'il n'était toujours pas remis de ses blessures. « Malheureusement, j'ai décidé de ne pas participer à l'US Open. J'ai hâte de retrouver la santé et de redevenir compétitif à 100% très bientôt », a posté Koepka, diminué depuis le début de la saison par des douleurs à une hanche (l'intéressé avait consulté un physiothérapeute pendant le dernier Championnat PGA) ainsi qu'au genou gauche (une blessure qui date depuis cet été, elle).

Koepka de retour pour le Masters ?



Des blessures persistantes qui avaient déjà contraint le golfeur seulement 104eme du classement final de la FedEx Cup cette saison à également renoncer au Tour Championship du week-end dernier, à Atlanta (Géorgie). L'ancien numéro 1 mondial, qui affiche quatre succès en Majeurs à son palmarès (l'US Open, à deux reprises, donc, mais aussi le PGA Championship, là aussi par deux fois), pourrait en revanche faire son retour en compétition à l'occasion du Masters. Prévu initialement du 9 au 12 avril dernier, le traditionnel rendez-vous d'Augusta avait en effet été reporté à novembre en raison de la pandémie de Covid-19. La dernière édition avait vu Koepka terminer deuxième à égalité avec ses deux compatriotes Dustin Johnson et Xander Schauffele, à une longueur du vainqueur le légendaire américain Tiger Woods.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.