Une ancienne tenniswoman sud-coréenne dénonce les viols de son entraîneur

Une ancienne tenniswoman sud-coréenne dénonce les viols de son entraîneur©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le vendredi 20 juillet 2018 à 14h04

Kim Eun-hee, ancienne tenniswoman sud-coréenne aujourd'hui âgée de 27 ans, a brisé le silence en évoquant auprès de l'AFP les viols qu'elle a subis de la part de son entraîneur quand elle était enfant.

Depuis le début de l'affaire Weinstein et du mouvement « Me Too », la parole se libère chez les sportives victimes de viols ou harcèlement sexuel, et l'ancienne tenniswoman sud-coréenne Kim Eun-hee (27 ans) a décidé de témoigner auprès de l'AFP. Elle a notamment raconté les viols qu'elle a subis de la part de son entraîneur, dès l'âge de 10 ans. « Il m'a fallu des années pour réaliser que c'était du viol. Et pendant deux ans, il n'a pas cessé de me violer. Il me disait que c'était un secret entre lui et moi. (...) L'entraîneur était le roi de mon monde, il dictait tout de ma vie quotidienne, de la façon de faire les exercices au moment où je devais dormir et ce que je devais manger », témoigne Kim Eun-hee, qui précise qu'elle a également été frappée durant cette période.

L'entraîneur en question a été envoyé dans un autre centre, sans être poursuivi. Mais Kim Eun-hee et quatre amies ont décidé de porter plainte, beaucoup plus tard, et il a été condamné à dix ans de prison en octobre dernier. Il y a deux ans, alors qu'elle jouait encore, elle l'avait croisé sur un tournoi et avait été traumatisée : « J'étais horrifiée de voir que mon violeur avait continué à entraîner des jeunes joueuses de tennis pendant plus de dix ans comme si de rien n'était. » Aujourd'hui, la tenniswoman a décidé d'arrêter la compétition pour devenir coach à son tour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.