UFC : McGregor dans la forme de sa vie ?

UFC : McGregor dans la forme de sa vie ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 10 décembre 2020 à 23h08

Alors qu'il doit effectuer son retour dans l'octogone de l'UFC le 23 janvier face à Dustin Poirier, Conor McGregor, superstar de la discipline, semble motivé comme jamais.

 

Quelque chose a changé chez Conor McGregor. Et ce n'est pas uniquement sa coupe de cheveux, l'Irlandais ayant décidé de tout raser comme au début de sa carrière. Alors qu'il va effectuer son combat de rentrée, après un an d'absence, face à Dustin Poirier le 23 janvier prochain lors de la soirée de l'UFC 257, l'Irlandais (32 ans) semble plus affûté que jamais. Audie Attar, son manager, l'a confirmé dans une interview accordée The National. "C'est le meilleur Conor que j'ai jamais vu, et ça fait presque une décennie que je suis avec lui, assure-t-il. Je ne l'ai jamais vu comme ça. Le gars n'a plus besoin de travailler jusqu'à la fin de sa vie. Il a fait plus d'argent cette année en ne combattant pas. Voilà à quel point ses affaires marchent. C'est excitant de le voir aussi affamé de reprendre la compétition, de continuer à progresser, de prouver à tous ses détracteurs qu'ils ont tort et de montrer qui il est vraiment, pas seulement sportivement mais en tant que businessman." 

S'il a touché le pactole lors de son combat de boxe contre Floyd Mayweather en août 2017, McGregor, qui avait une nouvelle fois annoncé sa retraite en juin, a aussi lancé un juteux business de whisky. Mais il est prêt à montrer qu'il reste l'un des meilleurs combattants de MMA. "Ses qualités sont d'un autre niveau. Sur tous les plans. Il est complètement concentré sur son objectif, poursuit Attar. Et si vous le voyez aujourd'hui, et que vous comparez aux images lors de la préparation du combat contre Cowboy (Donald Cerrone), et même celui contre Khabib (Nurmagomedov) ou face à Floyd Mayweather, il est juste différent." Face à l'Américain Poirier, qu'il avait mis KO au premier round en 2014, McGregor a une chance de marquer les esprits dans une catégorie des légers désormais orpheline de son champion, Khabib Nurmagomedov, qui a pris sa retraite en octobre après sa 29e victoire en autant de combats. Mais Dana White, le patron de l'UFC compte bien faire changer d'avis le Russe, grand rival de McGregor, qu'il avait aisément dominé en 2018. Et voir ce dernier avec la ceinture pourrait bien le motiver... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.