Tour de France : Un deuxième Tour sans Coquard

Tour de France : Un deuxième Tour sans Coquard©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 08 janvier 2018 à 15h40

Pour la deuxième année consécutive, Bryan Coquard ne disputera pas le Tour de France. Sa nouvelle équipe, Vital Concept, ne fait pas partie des équipes invitées par les organisateurs.

« Ce serait sympa s'ils attendaient un peu de voir ce qu'on peut faire. J'ai envie de leur dire "Donnez-nous une chance !". Mais s'ils ne nous donnent pas d'invitations, ça va peut-être nous donner un coup de pied aux fesses », déclarait Bryan Coquard à l'AFP en fin de semaine dernière lors de la présentation de la nouvelle équipe Vital Concept. Sa formation va donc recevoir un coup de pied aux fesses, puisqu'elle ne figure pas parmi les quatre équipes non membres du World Tour invitées par les organisateurs du Tour de France. Dès ce 8 janvier, à six mois du départ de Noirmoutier, ASO a voulu mettre les choses au clair, et ce sont les équipes françaises Cofidis, Direct Energie, Fortunéo-Samsic et la formation belge Wanty-Groupe Gobert qui auront le droit de briller (ou pas) sur les routes de France en juillet prochain.Vital Concept sera sur le DauphinéVital Concept, la nouvelle équipe montée par Jérôme Pineau autour de son leader Bryan Coquard, considéré comme le troisième meilleur sprinteur français (derrière Arnaud Demare et Nacer Bouhanni), n'a donc pas eu le temps de participer à la moindre course pour faire ses preuves. Elle pourra en revanche se consoler avec le Critérium du Dauphiné, en juin, puisqu'elle a été invitée. Mais c'est une course ciblée pour les grimpeurs. La liste des équipes invitées à disputer Paris-Nice en mars a également été dévoilée ce lundi, et les heureux élus sont Cofidis, Delko-Marseille Provence KTM, Direct Energie et Fortunéo-Samsic. Coquard espère se consoler en participant aux Classiques Milan - San Remo et Amstel Gold Race, mais les équipes invitées n'ont pas encore été révélées. Rappelons qu'il avait déjà manqué le Tour de France l'an dernier, en raison d'un conflit avec son équipe Direct Energie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU