Tour de France - Thomas : " Avec Chris, il aurait pu y avoir de la tension "

Tour de France - Thomas : " Avec Chris, il aurait pu y avoir de la tension "©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le lundi 30 juillet 2018 à 07h27

Vainqueur dimanche de son premier Tour de France alors qu'il n'était que l'éternel lieutenant de Christopher Froome à l'origine, Geraint Thomas n'en revient pas de l'état d'esprit dont a fait preuve son leader, alors que les choses se sont passées inversement aux prévisions du quadruple vainqueur de l'épreuve.



Geraint Thomas, comment vous sentez-vous après cette première victoire de votre carrière dans le Tour de France ?

Je vais avoir besoin de quelques semaines, sinon plus, pour réaliser, mais c'est incroyable !

Quand avez-vous compris que vous pouviez vous imposer ?

Après les Alpes, j'ai senti que j'étais fort et que tout allait bien, mais il fallait savoir si je pourrais tenir la distance. Je n'avais jamais tenté le général sur une course de trois semaines. Il n'y avait aucune raison que je n'y arrive pas, mais en même temps, on ne sait jamais. Il fallait donc prendre au jour le jour. Et avant le chrono, je savais que je serais bon si j'assurais le coup et je sais que j'en ai les moyens. Ceci dit, il y a toujours un peu de nervosité et toute sorte de choses à gérer.

Thomas : « La façon dont Chris a géré a été incroyable »


Initialement, vous étiez le lieutenant de Christopher Froome et lui le leader que vous deviez aider à remporter un cinquième Tour de France. Pourtant, tout s'est retrouvé chamboulé. Racontez-nous...

Lors de l'étape du Portet, « Froomey » a eu un mauvais jour, il a perdu une cinquantaine de secondes. A partir de là, l'équipe a tout mis en place pour être derrière moi.

Comment a réagi Christopher Froome ?

J'ai un profond respect pour lui d'avoir facilité les choses, car il aurait pu facilement y avoir de la tension. Chris voulait indubitablement gagner un cinquième Tour, mais on a été honnêtes et ouverts. Moi j'étais l'outsider, mais, lui, il avait le rôle d'un leader qui voit son coéquipier lui ravir la couronne. Cela aurait pu être plus dur que si c'était quelqu'un d'une autre équipe qui le battait. Mais la façon dont il a géré ça par rapport à moi et l'équipe a été incroyable. Grand respect !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.