Tour de France : Froome impatient d'en découdre avec Dumoulin

Tour de France : Froome impatient d'en découdre avec Dumoulin©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 29 octobre 2017 à 23h10

Si Chris Froome a remporté le Tour de France et la Vuelta, le Giro est revenu à Tom Dumoulin. Annoncé sur le Tour de France en 2018, le Néerlandais va y affronter Chris Froome, qui l'attend de pied ferme.

Ce pourrait être le tube de l'été 2018. Sur les routes d'un Tour de France au parcours qui s'annonce exigeant, Chris Froome devrait voir Tom Dumoulin venir l'affronter sur son terrain en juillet prochain sur les routes de l'Hexagone. Une confrontation entre celui qui a réalisé en 2017 le doublé Tour-Vuelta et celui qui a su résister sur le Giro face à Nairo Quintana avant d'aller chercher le titre de champion du monde que le Britannique est impatient de vivre. « Il fait partie de la nouvelle génération, je n'ai jamais eu de vrai face-à-face avec lui pour un classement général donc je suis impatient devant ce défi. C'est bien pour moi d'avoir quelqu'un qui va me pousser, a déclaré le leader de la formation Sky dans les colonnes de Cyclingnews. Je n'ai pas été surpris par sa victoire sur le Giro. Avant la course, j'ai parié qu'il gagnerait avec quelques amis et il m'a donné raison. Je l'avais vu venir. Il est très différent de mes autres rivaux, il est le meilleur du monde en contre-la-montre et il est aussi très confiant en montagne. Il se connaît très bien et il est le seul des autres coureurs de général a véritablement suivre son propre rythme. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Tour de France : Froome impatient d'en découdre avec Dumoulin
  • avec vélo electrique ou pas ?????

  • Il veut tester son nouveau système de dopage technique. Car on n'arrête pas le progrés et nous ne sommes pas au bout de nos surprises

  • Peut-être, mais avec ce parcours plein de difficultés style années 80 (pavés, chemin de terre, contre la montre en montagne, course contre la marée...), les cartes vont peut-être rebattues, et certains coureurs trop typés routes modernes et années 2010 risquent d'avoir de très mauvaises surprises.
    Sûrement les anciens vététéistes et les coureurs à l'eau claire risquent de tirer leur épingle du jeu, quand aux dopés, attention, avec la dope, vient l'arrogance et l'excès de confiance, nombreux seront ceux qui iront au fossé et sortiront sans avoir été pris, certes, mais pas la petite porte.

  • Ce ne sera pas simple pour l'anglais, car Dumoulin navigue un ton au-dessus par rapport à Bardet, Barguil, Quintana ou Nibali. C' est effectivement le meilleur rouleur du monde et la manière dont il a gagné le Giro, pratiquement sans équipier, prouve qu' à 26 ans il poursuit sa progression, entamée depuis deux ans.
    Froome aura 33 ans lors du prochain Tour de France. L' heure du déclin est peut-être arrivée.
    Affaire à suivre .......

    Le parc des princes ne reçoit pas les imbéciles.