Tour de France 2019 : Pinot rêve du jaune à Paris

Tour de France 2019 : Pinot rêve du jaune à Paris©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 29 novembre 2018 à 12h52

Au même titre que l'autre champion français Romain Bardet, Thibaut Pinot ne sera pas non plus du prochain Giro. Invité mercredi soir du DailySport sur Infosport+, le leader de la Groupama-FDJ n'a pas caché qu'il souhaitait de nouveau briller sur le Tour de France, avec comme rêve avoué d'inscrire enfin son nom au palmarès.

Romain Bardet n'a toujours pas participé au Giro, et ce ne sera pas encore pour cette année. Thibaut Pinot, lui, est un habitué du Tour d'Italie, avec deux présences sur la course depuis le début de sa carrière, en 2017 et 2018, avec ce dénouement cruel lors de la dernière édition pour le Franc-Comtois, contraint d'abandonner en raison d'une pneumopathie à la veille de l'arrivée alors qu'il occupait la troisième place. Pourtant, Pinot, comme Bardet, ne prendra pas non plus le départ du prochain Giro. Le leader de la Groupama-FDJ, quatrième de la course l'année dernière, fera en revanche son retour sur le Tour de France, avec la ferme intention d'y briller, lui qui n'avait pas terminé l'épreuve en 2016 (non-partant 13eme étape) et 2017 (abandon 17eme étape). Mais cette fois, le troisième du classement final et meilleur jeune de la Grande Boucle 2014, veut aller au bout, avec même en tête le secret espoir de succéder à Geraint Thomas et de remporter l'épreuve pour la première fois de sa carrière. Même si pour le moment, il ne s'agit encore que d'un rêve, et le protégé de Marc Madiot en est bien conscient. "Le maillot jaune, c'est évidemment un rêve, surtout de l'emmener sur les Champs, a reconnu Pinot dans le DailySport sur Infosport+ mercredi soir. C'est un rêve qui est dans un coin de notre tête depuis tout petit. J'espère que ça arrivera d'ici la fin de ma carrière, car l'objectif sur ma carrière, c'est aussi de ne pas avoir de regrets sur le Tour de France et d'aller le plus haut possible."

Pinot : "Envie de montrer de quoi je suis capable"

Et ce dès 2019, puisque Pinot n'entend pas revenir sur le Tour pour y faire de la figuration, mais bien jouer les premiers rôles. "Cela fait deux ans, même trois ans, que je n'ai pas montré vraiment ce que valais vraiment sur le Tour de France par rapport au Giro, où j'étais présent ces deux dernières années. Je me dois de revenir sur le Tour de France, qui est la plus grande course du monde. J'ai envie de montrer de quoi je suis capable. En plus, il y a des étapes autour de chez moi. J'ai vraiment envie de retrouver le très haut niveau sur le Tour de France l'an prochain (...) C'est la course qui va faire les objectifs, mais je vais rependre le départ du Tour en ayant l'objectif de faire le mieux possible au classement général. Je vais essayer de partir dans le même état d'esprit que sur le Tour d'Espagne, et on verra où ça nous mène à Paris." Le tout sur la lancée d'une année 2018 que le natif de Lure (Haute-Saône) juge "très bonne" en dépit de cette fin de Giro cauchemardesque. Paradoxalement, Pinot y a même trouvé un élan nouveau. "Ça aurait pu être une saison exceptionnelle avec le podium qui était presque acquis sur le Giro, mais on va dire que ce Giro m'a servi, reboosté et motivé pour faire la fin de saison dont le rêvais. Le Tour de Lombardie, c'était la course à gagner pour moi. C'était vraiment un objectif dans ma carrière."


Vos réactions doivent respecter nos CGU.