Tour de France 2018 / Christopher Froome : " Je ne déshonorerai jamais le maillot jaune "

Tour de France 2018 / Christopher Froome : " Je ne déshonorerai jamais le maillot jaune "©Media365

Marie Mahé, publié le vendredi 06 juillet 2018 à 09h20

A la veille du départ du Tour de France 2018, le Britannique Christopher Froome (Sky) s'est fendu d'une tribune dans le journal Le Monde où il répète ne jamais avoir enfreint les règles de la lutte contre le dopage.

Il continue de le clamer haut et fort, il a toujours respecté les règles de la lutte contre le dopage. Ce vendredi, à la veille de prendre le départ du Tour de France 2018, Christopher Froome s'est fendu d'une tribune dans le journal Le Monde dans laquelle le cycliste souhaite se faire entendre une nouvelle fois et affirme : « Je ne déshonorerai jamais le maillot jaune. Je connais parfaitement les règles et je sais exactement combien de bouffées j'ai le droit de prendre. » Pour le quadruple vainqueur de la Grande Boucle, l'utilisation d'un inhalateur pour asthme « n'entraîne aucune amélioration de la performance. » A la fin de la dernière Vuelta, son asthme se serait aggravé, ce qui l'aurait alors contraint d'augmenter le nombre de bouffées. Toutefois, le Britannique rejoint également ce qu'avait affirmé sa formation, la Sky, dont il est le leader.

Froome : « Les Français sont des personnes justes et à l'esprit aiguisé »


En effet, cette dernière avait ainsi déclaré que la déshydratation n'était pas forcément étrangère au dépassement de la limite autorisée de salbutamol. « Tous les ans, d'autres athlètes reçoivent une notification de contrôle anormal. Ils s'expliquent et voient l'affaire classée sans suite. Dans mon cas, la différence a été que la clause de confidentialité a malheureusement été violée », a également écrit le natif de Nairobi, blanchi par l'UCI, dont le regret principal reste donc la divulgation du résultat de son contrôle antidopage, censé rester confidentiel. Pourtant, le sportif ne serait pas contre la publication des études scientifiques ayant entraîné son blanchiment. Désormais, le coureur souhaite se concentrer sur le Tour de France qui débute ce samedi. Malgré les sifflets à son encontre lors de la présentation des équipes, Christopher Froome, qui a de grandes ambitions sur cette nouvelle édition, en est certain : « Les Français sont des personnes justes et à l'esprit aiguisé. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.