Tour d'Italie (E12) : Benedetti et Polanc à l'honneur

Tour d'Italie (E12) : Benedetti et Polanc à l'honneur©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 23 mai 2019 à 17h08

A 31 ans, l'Italien Cesare Benedetti (Bora-Hansgrohe) a remporté la première victoire de sa carrière professionnelle, ce jeudi à l'occasion de la première étape de montagne du Giro 2019. Malmené dans le col du 1ere catégorie de Montoso, la seule difficulté au programme, il a pris son temps pour revenir sur les échappés et les battre au sprint. Membre de la grande échappée du jour, le Slovène Jan Polanc (27 ans) chipe le maillot rose à son coéquipier d'UAE Emirates Valerio Conti.



Après deux étapes complètement plates, le Giro a enfin pris de l'altitude ce jeudi, et certains s'en sont donné à cœur-joie. A commencer par Cesare Benedetti qui, à 32 ans, a décroché la toute première victoire de sa carrière professionnelle. Le coureur de l'équipe UAE Emirates était membre de l'échappée de 24 coureurs qui a animé le début de l'étape et a compté jusqu'à 15'35 d'avance. A ses côtés, on retrouvait également Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), à l'origine de l'échappée, mais aussi Dario Cataldo (Astana), Tobias Ludvigsson (Groupama-FDJ), Christian Knees (Ineos) ou encore Jan Bakelants (Sunweb). Le col de Montoso, classé en 1ere catégorie, long de 8,8km à 9,5% de moyenne et dont le sommet était fixé à 35km de l'arrivée, a évidemment rebattu les cartes, et Benedetti a été l'un des premiers à craquer dans ce premier grand col de l'édition 2019. Mais l'Italien a grimpé à son rythme, avant de revenir à fond dans la descente sur le groupe de quatre qui avait franchi le col en tête (Brambilla, Caruso, Capecchi et Dunbar) et les battre au sprint à Pinerolo.

La Slovènie à la fête

Si cette étape a permis à Benedetti de se mettre en lumière, elle a également permis d'y voir un petit peu plus clair chez les favoris. Dans la montée du Montoso, Angel Miguel Lopez a été l'une des premières têtes d'affiches à être décrochée, mais le Colombien d'Astana avait visiblement bien caché son jeu, puisqu'au milieu de la montée, il a décidé d'attaquer, et a rapidement été rejoint par Mikel Landa (Movistar). Le duo a pu prendre 30 secondes d'avance sur un groupe de favoris composé de Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Simon Yates (Mitchelton-Scott) ou encore Vincenzo Nibali (Bahrein-Merida). Une avance qu'ils ont conservée sur la ligne d'arrivée. Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step) et Davide Formolo (Bora-Hansgrohe) ont en revanche perdu du temps 2'30 sur les meilleurs ce jeudi. Mais le nouveau maillot rose ne figurait pas dans le groupe des leaders. Il s'agit en effet de Jan Polanc, qui comptait 5'24 de retard sur son coéquipier chez UAE Emirates Valerio Conti au départ de cette étape, qui s'est mêlé à l'échappée du jour et qui en profite pour prendre la tête du général grâce à sa sixième place, avec 25 secondes de retard sur Benedetti, mais près de 11 minutes d'avance sur Conti. Pour la première fois de l'histoire, le Giro compte deux Slovènes à sa tête, puis Polanc compte désormais 4'07 d'avance sur Roglic, alors que Conti complète le podium, à 4'51. Reste à savoir s'il sera en mesure de garder ce maillot vendredi, où deux cols de 1ere catégorie (dont un où sera jugée l'arrivée) et un de deuxième catégorie seront au programme.

Gallopin meilleur Français

Côté français, cette étape sera à oublier. Troisième et quatrième du classement général, Nans Peters (AG2R-La Mondiale) et Valentin Madouas (Groupama-FDJ) ont craqué dès les premières pentes du Montoso, et ont fini respectivement 75eme et 67eme, pour se retrouver 39eme et 30 au général. Le meilleur Français est désormais Tony Gallopin (AG2R-La Mondiale), 29eme à 10'11 de Polanc. Les points des sprints intermédiaires ayant été pris par les échappés, Arnaud Démare conserve son maillot cyclamen.

TOUR D'ITALIE
12eme étape - Cuneo - Pinerolo (158km) - Jeudi 23 mai 2019
1- Cesare Benedetti (ITA/Bora-Hansgrohe) en 3h41'49
2- Eros Capecchi (ITA/Deceuninck-Quick Step) mt
3- Eddie Dunbar (IRL/Ineos) mt
4- Gianluca Brambilla (ITA/Trek-Segafredo) à 2"
5- Eros Capecchi (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 6"
6- Jan Polanc (SLO/UAE Emirates) à 25"
7- Matteo Montaguti (ITA/Androni Giocattoli-Sidermec) à 34"
8- Thomas De Gendt (BEL/Lotto Soudal) à 36"
9- Francesco Gavazzi (ITA/Androni Giocattoli-Sidermec) à 36"
10- Manuel Senni (ITA/Bardiani-CSF) à 38"
...

Classement général (après 12 étapes sur 21)
1- Jan Polanc (SLO/UAE Emirates)
2- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 4'07
3- Valerio Conti (ITA/UAE Emirates) à 4'51
4- Eros Capecchi (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 5'02
5- Vincenzo Nibali (ITA/Bahrein-Merida) à 5'51
6- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) à 6'02
7- Rafal Majka (POL/Bora-Hansgrohe) à 7'00
8- Richard Carapaz (EQU/Movistar) à 7'23
9- Andrey Amador (CRC/Movistar) à 7'30
10- Hugh Carthy (GBR/Education First) à 7'33
...
29- Tony Gallopin (FRA/AG2R-La Mondiale) à 10'11
...

Le programme du lendemain
13eme étape - Pinerolo -Ceresole Reale (196km) - Vendredi 24 mai 2019

Vos réactions doivent respecter nos CGU.