Tour d'Italie 2019 : Un coureur de la formation UAE-Team Emirates mis hors-course

Tour d'Italie 2019 : Un coureur de la formation UAE-Team Emirates mis hors-course©Twitter @sebasmolano_, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mardi 14 mai 2019 à 15h27

En raison de résultats considérés comme « anormaux », la formation UAE-Team Emirates a décidé de retirer du Tour d'Italie 2019 avant le départ de la 4eme étape son coureur colombien Juan Sebastian Molano.

L'équipe UAE-Team Emirates n'a pas voulu prendre le moindre risque. Par voie de communiqué, la formation émiratie a officialisé sa décision de retirer son coureur colombien Juan Sebastian Molano du peloton du Giro 2019 avant le départ de la 4eme étape ce mardi. La raison tient aux résultats de tests biologiques mis en œuvre par l'entourage médical de l'équipe dont les résultats « semblent inhabituels » et la volonté de l'équipe de ne pas jouer avec la santé de ses coureurs mais, face au secret qui couvre cette affaire, le spectre du dopage plane autour du Colombien. Une décision de la formation emiratie qui démontre la plus grande prudence qui entoure désormais les équipes de l'élite du cyclisme mondial en ce qui concerne les éventuels signes de dopage.

L'ombre du dopage plane sur Molano

Poisson-pilote de Fernando Gaviria, vainqueur de la 3eme étape du Tour d'Italie ce lundi, Juan Sebastian Molano va passer des examens supplémentaires pour faire toute la lumière sur ces résultats. « En respect de la politique de l'équipe concernant la protection de la santé de nos coureurs, le Colombien va être suspendu pour passer des tests supplémentaires dans les semaines à venir, en collaboration avec l'UCI, alors que nous tentons de déterminer la cause de ces résultats inhabituels, annonce l'équipe UAE-Team Emirates dans son communiqué, qui ne permet pas d'écarter l'éventualité d'un cas de dopage avéré. Pour protéger le droit à la vie privée de Juan Sebastian Molano, aucune information supplémentaire à ce sujet sera rendue publique jusqu'à l'obtention des résultats des tests mis en œuvre. » En attendant, c'est bien à sept coureurs que la formation émiratie a pris le départ ce mardi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.