Tour d'Italie 2019 (E8) : Ewan était le plus fort

Tour d'Italie 2019 (E8) : Ewan était le plus fort©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 18 mai 2019 à 17h11

Le coureur australien de l'équipe Lotto-Soudal Caleb Ewan a remporté au sprint la plus longue étape du Giro (239km), devant Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) et Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe). Valerio Conti (UAE Emirates) conserve le maillot rose, avant le contre-la-montre de dimanche.



La plus longue étape est pour Caleb Ewan ! Au terme des 239km au programme, d'abord tout plats le long de la côte adriatique, puis plus montagneux lors des 100 derniers kilomètres, le sprinteur australien est venu décrocher à Pesaro la deuxième victoire de sa carrière sur le Giro (après la 7eme étape de 2017). Lors d'un sprint massif où étaient réunis les meilleurs spécialistes de la discipline encore présents (rappelons que Fernando Gaviria a abandonné vendredi), le coureur de Lotto-Soudal a devancé Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) et Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe). Arnaud Demare (Groupama-FDJ), piégé dans le dernier virage et qui s'est fait une frayeur sur la route mouillée, a pris la sixième place, au sein d'un Top 10 où on retrouve pas moins de six Italiens.

Frapporti et Cima ont fait la course en tête

Comme on pouvait s'y attendre, cette étape a été marquée par une longue échappée. Marco Frapporti (Androni Giocattoli-Sidermec) et Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizane) ont passé plus de 200km aux avant-postes, avec une avance grimpant jusqu'à 6 minutes, parfois sous le déluge (des rumeurs concernant une neutralisation de la fin de course ont même couru). Mais sous l'impulsion de l'équipe Lotto-Soudal, et notamment de Thomas De Gendt, l'écart a fondu, et les trois dernières bosses ont permis au peloton de revenir sur les fuyards (qui ont terminé tous les deux à près de 12 minutes d'Ewan). Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), Louis Vervaeke (Sunweb) et Francois Bidard (AG2R La Mondiale) ont profité du relief accidenté et des descentes dangereuses pour tenter leur chance, mais à 6km de l'arrivée, le peloton principal était revenu sur eux. Tout s'est donc joué au sprint, où Caleb Ewan s'est montré le plus fort.

Dimanche, le chrono !

Le leader du Giro, Valerio Conti (UAE Emirates), a vécu une journée sans incident et a terminé 58eme, dans le même temps que le vainqueur. Le Top 30 n'a pas changé ce samedi, mais il devrait être bouleversé dimanche, avec le contre-la-montre de 34,8km entre Riccione et San Marin, et sa côte de 2eme catégorie pour finir.



CYCLISME / TOUR D'ITALIE 2019
8eme étape - Tortoreto Lido - Pesaro (239km) - Samedi 18 mai 2019
1- Caleb Ewan (AUS/Lotto-Soudal) en 5h43'32
2- Elia Viviani (ITA/Deceuninck-Quick Step) mt
3- Pascal Ackermann (ALL/Bora-Hansgrohe) mt
4- Fabio Sabatini (ITA/Deceuninck-QuickStep) mt
5- Manuel Belletti (ITA/Androni Giocattoli-Sidermec) mt
6- Arnaud Demare (FRA/Groupama-FDJ) mt
7- Davide Cimolai (ITA/Israel Cycling Academy) mt
8- Marco Canola (ITA/Nippo-Vini Fantini-Faizane) mt
9- Giacomo Nizzolo (ITA/Dimension Data) mt
10- Rüdiger Selig (ALL/Bora-Hansgrohe) mt
...

Classement général (après 8 étapes sur 21)
1- Valerio Conti (ITA/UAE Emirates) en 35h13″06
2- José Rojas (ESP/Movistar) à 1'32
3- Giovanni Carboni (ITA/Bardiani CSF) à 1'41
4- Nans Peters (FRA/AG2R La Mondiale) à 2'09
5- Valentin Madouas (FRA/Groupama-FDJ) à 2'17
6- Amaro Antunes (POR/CCC) à 2'45
7- Fausto Masnada (ITA/Androni Giocattoli-Sidermec) à 3'14
8- Pieter Serry (BEL/Deceuninck-Quick Step) à 3'25
9- Andrey Amador (CRC/Movistar) à 3'27
10- Sam Oomen (PBS/Sunweb) à 4'57
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.