Tour d'Italie 2019 (E2) : Ackermann l'emporte, Roglic toujours leader

Tour d'Italie 2019 (E2) : Ackermann l'emporte, Roglic toujours leader©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 12 mai 2019 à 17h31

Vainqueur il y a quelques semaines du Grand Prix de Francfort, Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) a de nouveau damé le pion à tous les sprinteurs, ce dimanche lors de la 2eme étape du Giro 2019. Le massif champion d'Allemagne, placé dans des conditions idéales par ses coéquipiers, a devancé l'Italien Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) et l'Australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal) sur la ligne à Fucecchio. Arnaud Démare (Groupama-FDJ), premier Français du jour, termine cinquième de ce sprint massif. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) conserve le maillot rose de leader.

Pascal Ackermann en costaud. Promise aux sprinteurs, la 2eme étape du Giro 2019, la première en ligne, ce dimanche entre Bologne et Fucecchio (205 km) a fait le bonheur du massif coureur allemand de l'équipe Bora-Hansgrohe. Idéalement placé par ses coéquipiers pour l'emballage final, le champion d'Allemagne a damé le pion aux meilleurs sprinteurs du monde pour signer le premier gros coup de force de cette 102eme édition du Tour d'Italie. Ackermann a ainsi damé le pion dans cet ordre à l'Italien Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), à l'Australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal), au Colombien Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) ainsi qu'au Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ), qui a dû se contenter de la cinquième place de ce premier sprint. A ce même âge (25 ans) qui avait vu ses illustres compatriotes Erik Zabel et Marcel Kittel remporter leur première étape sur le Giro, le coureur allemand qui dispute là son premier Grand Tour a surpris tous ses rivaux en fournissant son effort depuis le côté gauche de la route alors que les Viviani, Gaviria, Démare et autre Ewan, premier sprinteur à lancer les hostilités, avaient décidé de passer par la droite.

Journée tranquille pour Roglic

Viviani, qui donnait l'impression de pouvoir dompter le vainqueur du jour, en a d'ailleurs oublié Ackermann. Et lorsque le local de l'étape s'est rendu compte que l'Allemand avait fait la différence, il était trop tard. Vainqueur le 1er mai dernier de l'ex-Grand Prix de Francfort, rebaptisé « Der Radklassiker », Ackermann poursuit donc son magnifique mois de mai, avec ce succès tout en puissance de dimanche qui pourra laisser des regrets à François Bidard (AG2R-La Mondiale), présent dans l'échappée du jour mais sans parvenir à résister plus que les sept autres fuyards à la meute des équipes de sprinteurs et au nouveau « Superman » de la discipline Pascal Ackermann. Jour de gloire pour le natif de Kandel, journée tranquille pour le leader Primoz Roglic. Confortablement placé au coeur du peloton, le Slovène termine 27eme de l'étape dans le même temps que l'Allemand et conserve bien évidemment son maillot rose.



2eme étape - Bologne - Fucecchio (205 km) - Dimanche 12 mai 2019
1- Pascal Ackermann (ALL/Bora-Hansgrohe), en 4h44'43
2- Elia Viviani (ITA/Deceuninck-Quick Step), mt
3-Caleb Ewan (AUS/Lotto-Soudal), mt
4- Fernando Gaviria (COL/UAE Team-Emirates), mt
5- Arnaud Démare (FRA/Groupama/FDJ), mt
6- Davide Cimolai (ITA/Israël), mt
7- Viacheslav Kuznetsov (RUS/Katusha-Alpecin), mt
8- Jasper De Buyst (BEL/Lotto-Soudal), mt
9- Kristian Sbaragli (ITA/Israël), mt
10- Rüdiger Selig (ALL/Bora-Hansgrohe), mt
...

Classement général à l'issue de la 2eme étape (sur 21)
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma), en 4h47'42"
2- Simon Yates (GBR/Mitchelton-Scott), à 19"
3-Vincenzo Nibali (ITA/Bahrain Merida), à 23"
4- Miguel Angel Lopez (COL/Astana), à 28"
5- Tom Dumoulin (PBS/Sunweb), mt
6- Rafal Majka (POL/Bora-Hansgrohe), à 33"
7- Tao Geoghegan Hart (GBR/Ineos), à 35"
8- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo), à 39"
9- Damiano Caruso (ITA/Bahrain Merida), à 40"
10- Pello Bilbao (ESP/Astana), à 42"
...
28- Tony Gallopin (FRA/AG2R-La Mondiale), à 1'02

Le programme du lendemain
3eme étape - Vinci - Orbetello (220 km) - Lundi 13 mai 2019

Vos réactions doivent respecter nos CGU.