Tour d'Espagne / V. Nibali : " Un chrono pour costauds "

Tour d'Espagne / V. Nibali : " Un chrono pour costauds "©Media365

Antoine Bourlon, publié le mardi 05 septembre 2017 à 23h04

Dauphin de Christopher Froome au classement général, Vincenzo Nibali a tout tenté lors du contre-la-montre de ce mardi. Peine perdue. Le maillot rouge est bel et bien le plus fort sur cette Vuelta, mais les sensations sont tout de même bonnes pour le leader de Bahraïn-Mérida.

Tout le monde y a cru pour Nibali. Lorsque le chronomètre virtuel de la Vuelta indiquait 13 secondes d'avance sur Froome après une quinzaine de kilomètres, certains amoureux du natif de Messine ont pensé que oui, il pourrait reprendre du temps au leader de la Sky. C'était sans compter sur les formidables qualités de rouleur du Kenyan Blanc, qui, au final, prend 57 secondes sur son dauphin au général. Mais pour Nibali, ce chrono de Logroño reste une bonne performance, lui qui passe parfois à côté de ses efforts solitaires lors des Grands Tours. Devant le bus de son équipe Bahraïn-Mérida, le vainqueur du Tour de France 2014 est revenu sur les 40,2 kilomètres du jour : « C'était un vrai chrono pour les costauds, où il fallait dès les premiers kilomètres prendre un rythme très rapide. Il y avait beaucoup de vent latéral, ce qui n'était pas facile pour maintenir la même vitesse. Je n'ai pas arrêté d'être balancé sur la route. Il y avait des endroits où ça soufflait à 80 km/h, mais ça reste une bonne performance. » Désormais pointé à une minute et 58 secondes du maillot rouge Christopher Froome, il ne lui reste que quelques étapes pour essayer d'aller chercher la victoire finale à Madrid. Nibali doit passer à l'attaque, et vite, au risque de tout perdre s'il compte remporter sa deuxième Vuelta après celle de 2010.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU