Tour d'Espagne : Roglic reconnait avoir fait une erreur

Tour d'Espagne : Roglic reconnait avoir fait une erreur©ESPN bike, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 11 septembre 2019 à 23h35

Pris dans une bordure au début de la 17eme étape de la Vuelta, le maillot rouge Primoz Roglic a reconnu avoir commis une erreur, mais a remercié son équipe Jumbo-Visma.

Primoz Roglic s'est fait une belle frayeur ce jeudi lors de la 17eme étape de la Vuelta. Une étape qui devait être plutôt tranquille mais qui, à cause du vent, s'est déroulée sur un rythme ultra-rapide, avec des cassures. Dès les premiers kilomètres, le maillot rouge et son équipes Jumbo-Visma n'ont pas pu suivre l'équipe Deceuninck-Quick Step, qui est partie avec sept coureurs dans une bordure, en compagnie (notamment) de Nairo Quintana, qui en a profité pour reprendre 5'19 à Roglic et remonter à la deuxième place, à 2'24 du Slovène. « L'équipe m'a sauvé grâce à un énorme effort. J'ai fait une erreur, a reconnu Roglic à l'arrivée. Je n'aurais pas dû être là où j'étais, j'aurais dû être devant... C'est allé à fond dès le départ et ça a été comme ça tout le reste de la journée. On a perdu une bataille, mais on n'a pas perdu la guerre. Je suis resté calme, je savais qu'il n'y avait pas que moi, mais aussi d'autres gars qui luttent pour le classement général. On verra à Madrid si j'ai réussi à sauver ma Vuelta mais les choses ont toujours l'air bien pour nous. La Vuelta est vraiment imprévisible et c'est sûr qu'on on peut encore s'attendre à une grande bataille dans les jours à venir. Notre équipe a dû faire un gros effort dès le départ. À la fin, on ne pouvait pas en faire plus donc d'autres équipes ont dû travailler. On est toujours dans une bonne position. C'était une journée difficile pour tout le monde. Je n'ai jamais eu l'impression que La Vuelta était perdue. » Jeudi, avec quatre cols de 1ere catégorie au programme, Roglic aura l'occasion d'asseoir définitivement sa domination.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.