Tour d'Espagne : Le parcours 2018 dévoilé

Tour d'Espagne : Le parcours 2018 dévoilé©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 14 janvier 2018 à 00h16

Lors d'une conférence de presse, les organisateurs du Tour d'Espagne ont dévoilé les contours de l'édition 2018, qui sera encore une fois montagneuse.

La Vuelta 2018 permet d'être acharnée ! Lors d'une grande conférence de presse organisée dans l'Auditorium Felipe VI d'Estepona, Javier Guillen et les organisateurs du Tour d'Espagne ont présenté en grande pompe le parcours de la prochaine édition de l'épreuve, qui partira comme annoncé des rues de Malaga le 25 août prochain avec un contre-la-montre de 8km pour une étape baptisée « étape des musées ». Mais, dès le lendemain, la montagne sera au rendez-vous pour une arrivée au sommet de l'Alto de la Mesa, à Caminito del Rey. Si les sprinteurs passent sans encombres le premier col de 1ere catégorie, l'arrivée à Alhaurin de la Torre leur est promise pour la troisième étape... avant la première épreuve de force à Alfacar, avec une arrivée au sommet d'un col là-aussi de 1ère catégorie.

La Covatilla, première arrivée marquanteSi la fin de la première semaine de course sera plus calme pour le peloton, sans difficulté majeure, la neuvième étape poussera le curseur de la difficulté un peu plus loin. L'Alto de la Covatilla fait son retour sur le parcours de la Vuelta après près d'une décennie d'absence et sera le premier véritable test pour les candidats au maillot rouge et à la succession de Chris Froome... si le Britannique n'est pas entre temps destitué suite à son « contrôle anormal ». Après une journée de repos, le peloton reprendra la route vers le nord-ouest de l'Espagne et ira chercher l'Alto de la Camperona, qui devrait encore faire des différences au classement général lors de la 13eme étape. Une étape qui lancera un triptyque d'arrivées au sommet avec Las Praeres de Nava puis la terrible ascension des Lagos de Covadonga.Andorre pour conclure la VueltaComme annoncé par la presse espagnole, la troisième semaine de course démarrera bien par le deuxième et dernier contre-la-montre individuel de cette Vuelta, long de 32,7km entre Santillana del Mar et Torrelavega sur un parcours relativement plat qui devrait faire des différences mais pas tuer la course avant les dernières étapes. Si l'Angliru avait servi de juge de paix en 2017, le Pays Basque puis, surtout, la Principauté d'Andorre auront ce rôle en 2018. Après une arrivée au Balcon de Bizkaia, l'étape de plaine arrivant à Lleida sera le dernier moment de repos avant Madrid. Les deux jours en Andorre, avec l'arrivée au sommet du Coll de la Rabassa puis une avant-dernière étape qui s'annonce dantesque avec pas moins de six difficultés répertoriées sur un parcours de 105,8km assurent d'une course qui sera animée jusqu'au bout. Les « survivants » prendront alors la direction de Madrid pour une dernière étape entre Alcorcon et les rues de la capitale espagnole. A l'issue d'un parcours annoncé à 3 271,4 km, cette Vuelta promet d'être rude.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Tour d'Espagne : Le parcours 2018 dévoilé
  • une fois de plus,le giro et la vuelta sont beaucoup plus intéressants que le tour des guignols français.

    Et bien coupez votre télé en Juillet et s'il vous plais, abstenez-vous de ce genre de commentaire.
    Où vas la France avec des gens comme vous qui ne font que critiquer les "produits" nationaux!

  • La Vuelta comme le Giro ont souvent cet avantage que la victoire se dispute jusqu'au dernier jour. Alors que sur le TDF la dernière étape est juste une procession et si il pleut , on shunte la partie Paris intra muros, une vraie pantalonnade!

    Il y a la même chose à Madrid lors de la dernière étape.

    Oui mais il y a quand même une vraie course et pas de dégustation de champagne sur le vélo!

  • Même sur un Tour aussi difficile, on peut concourir sans être dopé: il y a des exemples connus, pas si lointains... Au fil des étapes, on saura faire la différence entre ceux qui courent masqués et les vrais.

  • un tour pour grimpeurs. Est-ce que ce tour sera interdit aux asthmatiques ?

    froome a ete controlé , il va sans doute etre suspendu . si c est pas le cas ... je pense qu il faudra mieux pour lui qu il ne fasse pas les "grand tour"

  • on sait que c'est une course cycliste ! la photo aurait dû plutôt montrer le parcours 2018 dans son intégralité.