Tour d'Espagne (E8) : Quel panache de Julian Alaphilippe !

Tour d'Espagne (E8) : Quel panache de Julian Alaphilippe !©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 26 août 2017 à 17h18

Le Français Julian Alaphilippe a remporté la première étape de sa carrière sur un Grand Tour, en réussissant le coup parfait tactiquement lors de la 8eme étape. Parmi les favoris, seuls Contador et Froome ont tenu leur rang.

La journée avait mal commencé pour les Français sur la Vuelta, avec l'exclusion de Warren Barguil par son équipe Sunweb, car il n'était pas venu en aide à son leader Wilco Kelderman vendredi. Mais elle s'est magnifiquement terminée, avec la victoire de Julian Alaphilippe lors de la 8eme étape ! Le puncheur français de l'équipe Quick-Step Floors offre une troisième victoire à la formation belge sur cette Vuelta 2017, après Yves Lampaert et Matteo Trentin. Alaphilippe (25 ans) a réussi le coup parfait, en se glissant dans l'échappée du jour, en résistant au favori Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) dans le terrible Xorret de Cati et ses 20% de pentes, puis en s'imposant dans un sprint à trois.
Alaphilippe répond à Majka
Vingt-et-un coureurs sont partis au kilomètre 35, avec notamment Nelson Oliveira (Movistar), qui ne pointait qu'à 3'03 de Froome samedi matin. L'équipe Sky leur a laissé cinq minutes d'avance maximum, et ils ont pu se jouer la victoire dans la dernière côte, classée en première catégorie. Aidé par son coéquipier Emanuel Buchmann, Rafal Majka a attaqué, comme on pouvait s'y attendre, mais Julian Alaphilippe a répondu à chaque attaque, sachant qu'il serait le plus rapide lors d'un éventuel sprint. Le Français est resté dans la roue du Polonais, même si les deux hommes ont eu une petite frayeur quand ils ont vu revenir Jan Polanc (UAE Emirates) à fond dans le dernier kilomètre. Alaphillipe est tout de même parvenu à revenir sur lui, et le battre de deux secondes au sprint. Il s'agit de sa toute première victoire sur un Grand Tour, sa deuxième cette année après celle sur le contre-la-montre de Paris-Nice. Une belle revanche pour le coureur du Cher, privé de Tour de France pour cause de blessure au genou. « Je ne m'attendais pas à gagner l'étape aujourd'hui. C'était un peu compliqué, je ne me sentais pas super bien, mais je pense que c'est pour tout le monde pareil. On a fait un très bon début avec l'équipe. On est toujours devant. Je me disais que c'était un bon final pour moi. Après 35 kilomètres, on a décidé d'y aller avec Matteo Trentin. Je n'ai pas de mots. J'attendais ça depuis longtemps. C'est incroyable. C'est la troisième victoire de l'équipe, et ce n'est pas fini ! » a confié le vainqueur du jour à l'arrivée.
Contador et Froome tiennent leur rang
Parmi les favoris, seuls Christopher Frome et Alberto Contador ont tenu leur rang ce samedi. L'Espagnol a attaqué le premier et le Britannique est revenu petit à petit. Le duo est arrivé à 1'27 de Julian Alaphilippe, mais surtout avec 17 secondes d'avance sur Nibali, Aru, Chaves et Zakarin (Romain Bardet a encore perdu du temps et se retrouve 28eme à 9'24). Christopher Froome conforte donc un peu plus son maillot rouge. Dimanche, l'étape sera toute plate pendant 130km, avant un col de 2eme catégorie puis la montée finale de l'Alto de Puig Llorença (1ere catégorie).

TOUR D'ESPAGNE
Classement de la 8eme étape (Hellin - Xorret de Cati, 199,5km) - Samedi 26 août 2017
1- Julian Alaphilippe (FRA/Quick Step Floors) en 4h37'55
2- Jan Polanc (SLO/UAE Emirates) à 2"
3- Rafal Majka (POL/Bora-Hansgrohe) à 2"
4- Serge Pauwels (BEL/Dimension Sata) à 26"
5- Nelson Oliveira (POR/Movistar) à 28"
6- Michel Kreder (PBS/Aqua Blue Sport) à 32"
7- Maxime Monfort (BEL/Lotto Soudal) à 32"
8- Bart de Clercq (BEL/Lotto Soudal) à 34"
9- Alberto Losada (ESP/Katusha-Alpecin) à 37"
10- Emanuel Buchmann (ALL/Bora-Hansgrohe) à 1'04
...

Classement général (après 8 étapes sur 21)
1- Chris Froome (GBR/Sky) en 32h26'13''
2- Esteban Chaves (COL/Orica-Scott) à 28"
3- Nicolas Roche (IRL/BMC) à 41"
4- Vincenzo Nibali (ITA/Bahrain-Merida) à 53"
5- Tejay Van Garderen (USA/BMC) à 58"
6- Fabio Aru (ITA/Astana) à 1'06
7- David De La Cruz (ESP/Quick-Step Floors) à 1'08
8- Adam Yates (GBR/Orica-Scott) à 1'18
9- Michael Woods (CAN/Cannondale-Drapac) à 1'41
10- Ilnur Zakarin (RUS/Katusha-Alpecin) à 1'57
...
28- Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) à 9'24
...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Tour d'Espagne (E8) : Quel panache de Julian Alaphilippe !
  • Gagner une étape c'est super, mais il semble que ce soit tout ce que peut espérer un cycliste français des décennies. C'est même devenu le seul objectif, manque d'ambition ou faiblesse face au niveau supérieur.

  • superbe coureur,ça nous change de bardet,seulement attention le père Guimard n'aime pas le panache!(c'est lui qui l'a dit)

    comparez les palmarès de Bardet et Alaphilippe et vous verrez lequel possède le plus fourni. Personnellement j'apprécie les deux , tout comme Barguil et chacun pour des raisons différentes!!

  • ce n'est plus un futur grand,c'est un grand déjà notre julian

    Très grand c'est aller un peu vite en besogne, son palmarès n'est pas encore très fourni, par contre espérons qu'il le devienne, il semble en posséder les capacités, en tout cas ce n'est pas un attentiste!!

  • tiens, il n' y a pas de sunweb a l'arrivée, devaient protéger leur leader

    Attention Julian de ne pas etre disqualifié par ton équipe, des fois il ne faut pas trop gagner

    ALAPHILIPPE n'a pas pris la grosse tête,..lui..

  • et ALAPHILLIPE de dire...je peux savourer ma victoire," mon premier de cordée" n'a pas crevé ! ! ! un bon coup de pied à la sunweb, vive le cyclisme Français
    Barguil on est avec toi........! ! ! !

    Sunweb est certainement amer du départ de Barguill dans une équipe française et ont fait fi de ce qu'il leur a apporté pendant le Tour de France. L'esprit sportif n'est pas du côté de certains teams. Warren soit beau joueur et ignore cette équipe.

    micheka58, je ne suis pas d'accord avec vous. Warren BARGUIL, que j'aime beaucoup, n'a pas été reglo avec son équipe depuis le début. au départ du tour d'espagne, Il a été convenu que son leader était KELDERMAN, en conséquence il devait l'aider et ne pas la jouer perso. Durant le tour de france, si ses équipiers de SUNWEB ne l'avaient pas aidé, il n'aurait pas eu le maillot de la montagne...l'esprit sportif ce n'est pas tout pour moi, rien pour les autres...ALAPHILIPPE n'aura pas ces problèmes, lors des 3 premières étapes, on l'a vu emmener son sprinter dans les derniers kilomètres, et aujourd'hui, il gagne, soutenu par son équipe.