Tour d'Espagne 2017 : Pour Nibali, le " contrôle anormal " de Froome est une très mauvaise nouvelle

Tour d'Espagne 2017 : Pour Nibali, le " contrôle anormal " de Froome est une très mauvaise nouvelle©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 13 décembre 2017 à 15h17

Les supporters de Christopher Froome qui s'attendaient à ce que Vincenzo Nibali se réjouisse des malheurs de son rival avaient tout faux. Le sentiment de l'Italien est en effet tout autre après les soupçons de dopage qui pèsent de nouveau sur Froome suite au « contrôle anormal » qu'a subi le quadruple vainqueur du Tour de France pendant la dernière Vuelta.

Certes, Nibali, deuxième de ce Tour d'Espagne 2017 derrière le leader de la Sky, récupérerait probablement la victoire en cas de disqualification du Britannique. Mais ajouter dans ces conditions une deuxième Vuelta à son palmarès après celle gagnée en 2010 est loin de réjouir « le Requin de Messine », plus inquiet encore pour son sport, baigné une fois de plus dans une affaire de dopage présumé. « J'ai appris la nouvelle et lu la réaction de Chris et de son équipe. Il est bien trop tôt pour livrer mon sentiment. Mais une chose est sûre, c'est une très mauvaise nouvelle pour le cyclisme et pour moi-même. Si le contrôle positif venait à être confirmé, personne ne pourrait me donner le frisson de remporter la Vuelta et d'être sur la plus haute marche du podium », déclare dans Tuttobiciweb le seul coureur du peloton encore en activité à avoir gagné les trois Grands Tours.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU