Tour 2018 : La décision pas simple de NIbali

Tour 2018 : La décision pas simple de NIbali©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 14 décembre 2017 à 16h34

a prochaine édition du Tour de France marquera bien le retour de Vincenzo Nibali (33 ans). Absent cette année, l'Italien a confirmé jeudi en marge d'un entraînement de son équipe en Croatie qu'il participerait à la Grande Boucle 2018. En revanche, comme attendu, le come-back du vainqueur 2014 renoncera au Giro, précisément pour maximimiser ses chances de renouer avec la victoire et de succéder au triple tenant du titre Christopher Froome.

Le leader de la Bahrain-Merida depuis la saison dernière reviendra en effet sur la course à étapes la plus prestigieuse au monde dans l'optique de jouer le classement général et rien d'autre. Nibali ne cache pas que le tracé du Tour 2018 a beaucoup joué dans sa décision de participer à l'épreuve, après avoir fait l'impasse en 2017. Il faut dire que le parcours présente de nombreuses similitudes avec celui sur lequel le champion italien avait triomphé il y a trois ans. « Ce Tour sera assez nerveux par rapport aux éditions précédentes et la course sera bien plus adaptée aux coureurs ayant le même profil que moi. C'est un parcours qui conviendra notamment à des coureurs comme Pinot et Bardet, avec des contre-la-montre plus courts et un itinéraire plus varié », avoue Nibali, qui reconnaît également qu'il avait semble-t-il toujours eu en tête de disputer le Giro 2017 et le Tour de France 2018. « L'idée, c'était de faire le Giro pour ma première année dans l'équipe (Bahrain-Merida) et le Tour la deuxième année, mais le parcours m'a donné une motivation supplémentaire. » Toutefois, si la réflexion du Requin de Messine paraît des plus simples à première vue, son manager assure que la décision de son leader de ne pas disputer le Giro a été très difficile à prendre. « Ça n'a pas été une décision facile, surtout pour Vincenzo, surtout que ce Giro passe chez lui, en Sicile », révèle Brent Copeland, qui salue au passage l'attitude exemplaire de Nibali lors de sa première saison sous ses nouvelles couleurs. « Les partenaires nous ont toujours demandé de travailler sur le Giro dans la première année du projet et sur le Tour de France dans la deuxième année. Nous avons respecté ça et nous remercions Vincenzo d'avoir respecté ça aussi. » A noter que le Tour de France constituera l'objectif numéro 1 du dernier coureur à avoir gagné la Grande Boucle avant le règne Froome (2015, 2016 et 2017). Nibali visera également la victoire dans les classiques ardennaises. L'ancien homme fort de la formation Astana effectuera d'ailleurs là aussi son retour sur les grandes classiques, qui feront du même coup partie de sa préparation pour la Grande Boucle. « Cette année, j'ai l'objectif de de revenir faire les grands classiques, explique le coureur de 33 ans. Je courrai des épreuves comme Paris-Nice et Tirreno-Adriatico (qu'il a gagné en 2012 et 2013) dans le but de construire la deuxième partie de la saison autour du Tour de France. » Voilà qui est très clair.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU