Tour 2018 (E13) : Troisième succès d'étape pour Peter Sagan !

Tour 2018 (E13) : Troisième succès d'étape pour Peter Sagan !©Twitter @LeTour, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 20 juillet 2018 à 17h37

Dans une étape de transition longtemps animée par une échappée menée par Thomas De Gendt et Michael Schär, Peter Sagan a fait parler la puissance pour signer un troisième succès d'étape.



Au lendemain de la très houleuse montée de l'Alpe d'Huez et du nouveau coup de force de Geraint Thomas, le peloton a retrouvé un peu de sérénité et des routes bien moins escarpées entre Bourg d'Oisans et Valence. Un peu moins de 170km au relief bien moins prononcé qui a offert un terrain parfait pour les baroudeurs. Et c'est sans doute le plus en vue de cette catégorie de coureurs qui a lancé les hostilités dès le premier kilomètre : Thomas De Gendt. Le Belge de la formation Lotto-Soudal a lancé le grand coup du jour avec Tom Scully pour la formation EF-Drapac. Si Sylvain Chavanel puis le Suisse Stefan Küng ont tenté de recoller en vain, un duo composé d'un autre coureur de l'équipe BMC, Michael Schär et du Belge Dimitri Claeys pour l'équipe Cofidis sont partis en contre avant de rallier la tête de course après 29 kilomètres de course, aux environs de Vizille, la ville du regretté Thierry Claveyrolat, meilleur grimpeur du Tour 1990 et vainqueur de deux étapes sur la Grande Boucle, qui a été surnommé « l'Aigle de Vizille ».

Les équipes de sprinteurs ont contrôlé l'échappée


Si, dans un premier temps, ce sont les équipes Groupama-FDJ et UAE Team Emirates qui ont pris en charge la chasse derrière les échappés, les équipes des rares sprinteurs de premier plan encore en lice après l'hécatombe des deux derniers jours ont haussé le ton pour préparer le sprint intermédiaire, où Alexander Kristoff a pris le meilleur sur John Degenkolb et Peter Sagan, porteur d'un confortable maillot vert. Le résultat de tout cela a été un écart qui n'a pas dépassé les deux minutes après une pointe à trois minutes en tout début de course. A l'issue de la montée de la Côte de Sainte-Eulalie-en-Royans, le peloton mené par les coéquipiers d'Arnaud Démare s'est rapproché à un peu moins d'une minute avant de jouer à un savant jeu de dupes avec le quatuor de tête pour le garder à portée sans revenir dessus trop rapidement. Le résultat a été un peloton qui a, parfois, roulé aux alentours de 20km/h.

Schär a résisté, Sagan triple la mise au nez de Kristoff et Démare


Cette attitude du peloton est rapidement montée au nez de Thomas De Gendt qui a abandonné toute velléité de lutter à un peu moins de 25 kilomètres de l'arrivée, laissant Michael Schär partir seul dans une montée non répertoriée pour le maillot à pois à 23 kilomètres du but. Le Suisse de la formation BMC a résisté tant qu'il a pu alors que les coéquipiers de Peter Sagan ainsi que les LottoNL-Jumbo, désormais privés de Dylan Groenewegen, se sont installés en tête de peloton pour augmenter l'allure. La résistance de Michael Schär lui a permis de tenir jusqu'à un peu moins de six kilomètres de l'arrivée. Dès lors, autant les équipes de leaders que celles de sprinteurs ont mené le tempo du peloton avant une explication entre hommes forts dans la dernière ligne droite. Un final attendu que Philippe Gilbert a tenté de perturber dans un faux-plat montant sous la flamme rouge avant d'être repris à 400m du but. Bien lancé par son train, Arnaud Démare a lancé les hostilités à 200 mètres de l'arrivée mais le sprinteur de la Groupama-FDJ a été aspiré puis dépassé par Alexander Kristoff puis ce dernier, sur la ligne, a été pris de vitesse par un incroyable Peter Sagan qui signe sa troisième victoire d'étape sur ce Tour de France pour consolider toujours plus son maillot vert, s'il en avait encore besoin.

CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2018
13eme étape - Bourg d'Oisans-Valence (169,5km) - Vendredi 20 juillet 2018
1- Peter Sagan (SLO/Bora-Hansgrohe) en 3h45'55''
2- Alexander Kristoff (NOR/UAE Team Emirates) mt
3- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) mt
4- John Degenkolb (ALL/Trek-Segafredo) mt
5- Greg Van Avermaet (BEL/BMC) mt
6- Yves Lampaert (BEL/Quick-Step Floors) mt
7- Magnus Cort Nielsen (DAN/Astana) mt
8- Andrea Pasqualon (ITA/Wanty-Groupe Gobert) mt
9- Sonny Colbrelli (ITA/Bahrain-Merida) mt
10- Taylor Phinney (USA/EF-Drapac) mt
...

Classement général à l'issue de la 13eme étape (sur 21)
1- Geraint Thomas (GBR/Sky) en 53h10'38''
2- Chris Froome (GBR/Sky) à 1'39''
3- Tom Dumoulin (PBS/Sunweb) à 1'50''
4- Primoz Roglic (SLO/LottoNL-Jumbo) à 2'46''
5- Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) à 3'07''
6- Mikel Landa (ESP/Movistar) à 3'13''
7- Steven Kruijswijk (PBS/LottoNL-Jumbo) à 3'43''
8- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 4'13''
9- Dan Martin (IRL/UAE Team Emirates) à 5'11''
10- Jakob Fuglsang (DAN/Astana) à 5'45''
...

>>> La vie du maillot jaune

Après deux jours où il a été en feu, Geraint Thomas a pu vivre une journée beaucoup plus tranquille, au calme dans le peloton avec sa garde rapprochée dont fait partie jusqu'à nouvel ordre Chris Froome. Le Gallois devra toutefois être sur ses gardes dans la « montée Laurent Jalabert » vers l'aérodrome de Mende ce samedi.

Classement par points à l'issue de la 13eme étape (sur 21)
1- Peter Sagan (SLO/Bora-Hansgrohe) 398 points
2- Alexander Kristoff (NOR/UAE Team Emirates) 170
3- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) 133
4- John Degenkolb (ALL/Trek-Segafredo) 128
5- Andrea Pasqualon (ITA/Wanty-Groupe Gobert) 100
...

>>> La vie du maillot vert

Avec la concurrence qui a mis pied à terre en nombre dans les Alpes, Peter Sagan sait qu'il n'a plus qu'à gérer jusqu'aux Champs-Elysées pour ramener le maillot vert à Paris. Le Slovaque a, pour la forme, pris quelques points sur le sprint intermédiaire avant de faire parler sa classe et sa puissance dans le final pour griller la politesse à Alexander Kristoff et Arnaud Démare sur la ligne d'arrivée.

Classement du meilleur grimpeur à l'issue de la 13eme étape (sur 21)
1- Julian Alaphilippe (FRA/Quick-Step Floors) 84 points
2- Warren Barguil (FRA/Fortuneo-Samsic) 70
3- Serge Pauwels (BEL/Dimension Data) 63
4- Geraint Thomas (GBR/Sky) 30
5- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) 25
...

>>> La vie du maillot à pois

Avec quatre points à prendre au maximum dans cette étape, le maillot à pois de Julian Alaphilippe n'était absolument pas menacé par les échappés du jour. Le coureur de la formation Quick-Step a ainsi pu profiter de cette étape de transition pour limiter au maximum les efforts en vue de la lutte finale pour la maillot à pois dans les cols pyrénéens.

Classement du meilleur jeune à l'issue de la 13eme étape (sur 21)
1- Pierre Latour (FRA/AG2R-La Mondiale) en 53h27'19''
2- Guillaume Martin (FRA/Wanty-Groupe Gobert) à 1'58''
3- Egan Bernal (COL/Sky) à 6'49''
4- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) à 36'59''
5- Soren Kragh Andersen (DAN/Sunweb) à 50'11''
...

>>> La vie du maillot blanc

Tranquillement au chaud dans le peloton, Pierre Latour a passé une journée beaucoup plus calme que lors des trois étapes alpestres. De quoi refaire le plein des batteries avant l'arrivée à Mende puis, surtout, le passage dans les Pyrénées.

Combatif du jour
Michael Schär (SUI/BMC)

Grand bonhomme de l'échappée du jour, dernier combattant dans le final quand Thomas De Gendt a rapidement abandonné face à l'attitude attentiste du peloton, Michael Schär été récompensé par le jury du Prix de la Combativité.

Le programme du lendemain
14eme étape - Saint Paul Trois Châteaux-Mende (188km) - Samedi 21 juillet 2018

Vos réactions doivent respecter nos CGU.