Top 5 international : La rédaction fait le bilan de 2017

Top 5 international : La rédaction fait le bilan de 2017©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le dimanche 31 décembre 2017 à 15h00

Fin d'année oblige, la rédaction a voté pour son Top 5 international de l'année 2017. Le voici, et n'hésitez pas à livrer vos commentaires !

N°1 : La renaissance de Federer Qui l'aurait cru en après son année 2016 tronquée par les blessures ? A désormais 36 ans, Roger Federer a sorti une des plus belles saisons de sa carrière ! En 2017, le Suisse a glané deux nouveaux tournois du Grand Chelem, à savoir son cinquième Open d'Australie et son huitième Wimbledon (un record), passant ainsi à 19 GC, soit trois de plus que Rafael Nadal. A cela, il faut également ajouter trois Masters 1000 (Indian Wells, Miami et Shanghai). Hormis les titres, c'est également sa qualité de jeu et son bilan parfait cette année contre le numéro un mondial (4-0) qui restent en mémoire. Conscient des limites de son physique, Federer sait désormais mieux se gérer, quitte à faire l'impasse sur la saison sur terre battue, une habitude qu'il devrait conserver jusqu'à sa fin de carrière, pour être ainsi au meilleur de sa forme toute l'année. Après une telle saison 2017, « RF » tentera de continuer sur cette voie et de pourquoi pas re-goûter aux joies de la première place mondiale à l'ATP ! Le Suisse a désormais rendez-vous à Melbourne fin janvier pour la défense de son titre, surtout que pour l'heure, les autres favoris ne semblent pas être en grande forme... N°2 : Lewis Hamilton a pris sa revanche Battu à la régulière en 2016 par son coéquipier Nico Rosberg, Lewis Hamilton avait une revanche à prendre sur lui-même mais pas sur l'Allemand qui a préféré quitter le paddock sur cette couronne mondiale. Au volant d'une Mercedes souvent difficile, le Britannique a d'abord pris son mal en patience, laissant Sebastian Vettel et une Scuderia Ferrari revigorée par le changement profond de réglementation instauré cette saison mener la danse. Mais, suite à « l'autodestruction » de l'Allemand lors des Grands Prix de Singapour (abandon dès le premier virage), de Malaisie (départ en fond de grille) et du Japon (abandon en début de course), le Britannique a repris les rênes du championnat avec une monoplace plus facile à vivre pour être sacré dès le Grand Prix du Mexique, malgré une neuvième place consécutive à... un accrochage avec Sebastian Vettel, lui laissant l'opportunité de finir l'année en pente douce au Brésil puis à Abu Dhabi, où il a pu savourer son titre mais sans parvenir à aider son coéquipier Valtteri Bottas à devancer l'Allemand au classement pilotes. N°3 : Les All Blacks sont toujours (quasi) imbattables 92% de victoires ! C'est la statistique marquante qui représente la suprématie de la Nouvelle-Zélande sur le rugby mondial cette année. Avec onze succès en douze rencontres, les All Blacks ont de nouveau écrasé les adversaires qui se sont mis sur leur route. Seule l'Australie a réussi à vaincre cette équipe le 21 octobre dernier (23-18) mais les Wallabies étaient opposés à une Nouvelle-Zélande largement remaniée. Ce test faisait suite au Four Nations lors duquel les Kiwis ont facilement dominé les autres nations de l'Hémisphère Sud. Les hommes de Steve Hansen ont même été sacrés avant de disputer le dernier match en Afrique du Sud. Gonflés à bloc et dans une forme exceptionnelle, les Blacks sont arrivés en Europe très motivés pour la Tournée d'Automne où trois adversaires les attendaient. Ni la France, sur deux rencontres, ni l'Ecosse et ni le pays de Galles n'ont réussi à les renverser. Depuis la victoire lors de la Coupe du Monde 2015, les All Blacks n'ont perdu que deux fois (une fois par an) et continuent de démontrer leur emprise, moins de deux ans avant la prochaine édition au Japon. N°4 : Peter Sagan, un coup de coude... et des coups d'éclat Si sa saison s'était résumée à cet incident, nul doute que Peter Sagan aurait figuré dans notre classement des Flops de l'année 2017. Début juillet, à Vittel alors que les sprinteurs sont lancés à toute vitesse vers la ligne d'arrivée de la quatrième étape du Tour de France, le Slovaque donne un coup de coude à Mark Cavendish. Déséquilibré, le Britannique heurte la barrière de sécurité et chute lourdement au sol. Sa participation à la Grande Boucle prend fin prématurément. Il en va de même pour le fantasque coureur de Bora-Hansgrohe, victorieux la veille et cette fois disqualifié par le jury des commissaires en raison de la dangerosité de son geste. Incapable de triompher sur les classiques malgré son indéniable aptitude à secouer le peloton (deuxième de Milan - San Remo, troisième de Gand - Wevelgem), Sagan a finalement levé les bras sur le Tour de Pologne (première étape) et, surtout, lors de la course en ligne des Mondiaux. A Bergen, le natif de Zilina a notamment pris le meilleur sur Alexander Kristoff et Michael Matthews. Il est également entré de plain-pied dans l'histoire de sa discipline en devenant le premier coureur à être sacré champion du monde (en ligne) trois années d'affilée. N°5 : Rafael Nadal dans l'histoire La saison de tennis a été marquée par le retour au premier plan des deux légendes de la petite balle jaune encore en activité, Roger Federer et Rafael Nadal. Mais pour tenir tête cette année au Suisse, pour beaucoup le sportif de l'année à 36 ans, il fallait un Nadal phénoménal. Et phénoménal, Rafa l'a été, avec notamment une saison sur terre battue hors-normes. Le Majorquin avait en tête de réussir la passe de dix bien sûr à Monte-Carlo et Barcelone, mais surtout Porte d'Auteuil, où il rêvait de décrocher cette fameuse Decima. Mission accomplie pour le meilleur terrien de tous les temps, qui a ajouté deux cerises sur son somptueux gâteaux en retrouvant le trône de numéro 1 mondial et en s'offrant en fin de saison un seizième titre en Grand Chelem en remportant l'US Open pour la troisième fois de sa carrière. Dommage que sa saison se soit terminée par une nouvelle blessure au genou. Mais en 2017, il y avait bel et bien Federer, Nadal, et les autres. Ont également été cités : Les New England Patriots, Team New Zealand (Coupe de l'America), Dumoulin, les Golden State Warriors, Shiffrin, Ostapenko, Van Niekerk, Sock, Dressel, Hosszu, l'équipe masculine de basket de Slovénie, les Lions britanniques et les nageurs américains. A lire aussi  >>> Le Top 5 français de la rédaction

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Top 5 international : La rédaction fait le bilan de 2017
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]