Tennis : Quand Di Pasquale brille en... Padel

Tennis : Quand Di Pasquale brille en... Padel©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 16 octobre 2018 à 07h54

Ancien champion de tennis, Arnaud Di Pasquale (39 ans) s'illustre désormais en... padel. Assimilé numéro 40 français de cette discipline voisine, l'ex-DTN de la FFT dispute cette semaine à Saint-Denis une étape secondaire du circuit mondial. Lundi, il a franchi le cap des qualifications.

Après avoir tourné le dos à une très jolie carrière de tennisman, Arnaud Di Pasquale, âgé de 39 ans, brille désormais en padel. Assimilé numéro 40 français de ce dérivé du tennis, lui qui avait occupé pratiquement la même place du temps où il s'illustrait dans la petite balle jaune, mais au classement mondial cette fois, "Dip" se frottera même cette semaine aux meilleurs joueurs du monde. Le médaillé de bronze en simple des Jeux de Sydney 2000 fait en effet partie des rares Français (quatre paires tricolores et trois mixtes sont engagés) en lice dans The Challenger, une étape secondaire du circuit mondial le World Padel Tour, de passage en région parisienne, à la Casa Padel de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Dans Le Parisien, le natif de Casablanca ne cache pas qu'il a hâte de faire ses débuts dans le tableau final, après avoir passé lundi le cap des qualifications. Un virus que lui a transmis un autre ancien champion français de tennis Arnaud Clément. "Je ne pensais même pas en faire en compétition, mais à force de venir jouer avec "la Clé", on a sympathisé avec les gars du club et on a commencé à avoir des invitations pour disputer les P1000 organisées ici."

Di Pasquale : "Je ne me suis pas reconverti dans le padel, mais c'est fun"


Et comme des plus grosses épreuves nationales à une étape mondiale, il n'y avait visiblement qu'un pas pour le double huitième de finaliste à Roland-Garros, ce dernier aura le privilège de se jauger face au gratin mondial. "J'ai hâte de voir les meilleurs en vrai, avoue Di Pasquale dans le journal." Et l'ex-tennisman de se muer en ambassadeur du padel. "J'encourage les gens à découvrir ça. Il y a des échanges longs, impressionnants, physiques. Le padel, ça envoie du lourd. C'est un sport où l'on peut s'éclater très vite quel que soit son niveau. Il y a de la tactique, une vraie stratégie, un placement à trouver pour jouer avec le rebond sur les parois." Cher à Henri Leconte, l'un des premiers en France à promouvoir ce voisin du tennis, ce sport de raquette (une petite à trous) se jouant sur un court plus petit que le tennis, entouré de surcroît de murs et de grillages, permet en effet de jouer les balles après rebonds sur les murs ou le grillage. Un peu comme au squash. Un concept dont Arnaud Di Pasquale est tombé sous le charme. Pour une nouvelle belle et riche carrière après la précédente, en tennis ? "Non, je ne me suis pas reconverti dans le padel, mais c'est fun", précise l'ancien DTN de la FFT à quelques heures de disputer son premier match dans le tableau final.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.