Tennis de table - Mondiaux : L'aventure continue pour Gauzy

Tennis de table - Mondiaux : L'aventure continue pour Gauzy©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 25 avril 2019 à 13h57

L'aventure continue pour Simon Gauzy aux Championnats du Monde de Budapest. Au lendemain de son exploit face au Chinois Xu Xin, numéro 2 mondial, le Français a confirmé ce jeudi en huitièmes de finale en dominant nettement le Slovaque Wang Yang (11-0, 11-5, 11-4, 11-8). Le voilà en quarts de finale de ces Mondiaux.

Rêve en vue pour Simon Gauzy (24 ans). Le héros de mercredi s'est encore rapproché un peu plus du graal, ce jeudi à Budapest en donnant une leçon (11-0, 11-5, 11-4, 11-8) à Yang Wang en huitièmes de finale des Mondiaux de Budapest. Qualifié pour les quarts de finale de ces Championnats du Monde dont il est naturellement devenu l'un des favoris après son exploit de mercredi face au Chinois Xu Xin, numéro 2 mondial, le Toulousain a réussi le départ parfait face au Slovaque en remportant les... quatorze premiers points du match (11-0, 3-0). « Je sais que je joue bien face aux joueurs qui défendent, j'étais stressé avant le match (...) J'ai gagné les quatorze premiers points, ça m'a aidé », avouait le vainqueur sur La Chaîne L'Equipe après avoir levé les bras. Lancé vers les sommets face à ce joueur qui reste l'un des seuls défenseurs encore en activité sur le circuit, Gauzy n'en est jamais redescendu, malgré une résistance légèrement plus consistante du Slovaque dans le quatrième set. A l'arrivée, le meilleur pongiste français, encore à la fois très agressif et très sérieux, signe une nouvelle démonstration très encourageante avant de se frotter en quarts au Suédois Mattias Falck.

Un tableau ouvert et Falck en quarts pour Gauzy



Certes, ce dernier reste sur deux victoires face à notre représentant, mais le Gauzy que Falck avait dominé lors des deux dernières confrontations entre les deux hommes n'avait assurément rien à voir avec le joueur flamboyant qu'il est depuis le début de ces Mondiaux hongrois. « Aujourd'hui (jeudi), j'étais le favori, je le serai demain (vendredi) aussi, reconnaissait d'ailleurs le numéro 29 au classement mondial après sa nouvelle victoire. J'affronte un joueur contre qui j'ai perdu mes deux derniers matches, qui sera peut-être Top 10 le mois prochain. » Rien ne semble toutefois pouvoir arrêter aujourd'hui le Français dans cette partie de tableau qui s'est de surcroît soudainement ouverte après le forfait de l'Allemand Timo Boll (meilleur joueur européen), malade. Et si c'était une autoroute qui s'ouvrait devant Simon Gauzy après son exploit tonitruant de mardi... ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.