Tags racistes : Paris 2024 fait polémique

Tags racistes : Paris 2024 fait polémique©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mardi 30 juin 2020 à 17h17

Alors que les inscriptions racistes tagguées sur des photos d'athlètes à l'INSEP ont été unanimement condamnées, la réaction de Paris 2024 a suscité des réactions plus que contrastées.



"Tristesse et dégoût !" Comme Camille Lacourt, sur Instagram, ou Jo-Wilfried Tsonga, le monde du sport français a condamné à l'unanimité les tags racistes, depuis effacés, visant notamment Teddy Riner et Dimitri Bascou sur leurs photos exposées dans le bois de Vincennes, sur les grilles de l'INSEP (L'Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance), qui a depuis déposé plainte. Parmi les (nombreuses) réactions, Paris 2024 a publié mardi un tweet qui a été diversement apprécié, à en croire les commentaires qu'il a pu susciter sur le réseau social. Pas en raison du message en lui-même ("Ne laissons pas le racisme avoir le dernier mot" suivi du hashtag #TousUnisContreLaHaine), mais plutôt à cause du détournement des photos taguées.

"L'INSEP est l'image de la diversité de la France"

Sur celle du judoka, les trois premières lettres de "Singe" ont été barrées, et on peut ensuite lire "Génie... des tatamis, double champion olympique et fierté". Pareil pour le spécialiste du 110 mètres haies, "Négro" devenant "Roi... du 110m haies, médaille de bronze olympique et fierté de la France." Concernant le dernier cliché, représentant Michaël Jeremiasz, joueur de tennis en fauteuil avec une volontaire noire lors de la cérémonie des Jeux paralympiques de Rio, ce sont cette fois les quatre premières lettres de "Singe" qui ont été rayées, et remplacées par le message suivant : "Ensemble... pour porter les valeurs olympiques et paralympiques."


Un détournement qui a déclenché une polémique sur Twitter, et conduit le comité d'organisation de l'olympiade parisienne de 2024 à se justifier en relayant ensuite le message publié dimanche par l'INSEP, et en précisant : "Ceci est notre réponse". Dans ce message, l'INSEP "condamne fermement les insultes racistes découvertes sur des photos d'athlètes à l'extérieur du site. L'INSEP est l'image de la diversité de la France : des femmes, des hommes de toutes origines, qui se dépassent pour faire gagner la France."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.