Slalom de Levi (H) : Noël a cédé face à Kristoffersen

Slalom de Levi (H) : Noël a cédé face à Kristoffersen©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 24 novembre 2019 à 14h25

Après avoir signé le meilleur temps de la première manche, Clément Noël a été piégé par le tracé de la deuxième et s'incline pour neuf centièmes face à Henrik Kristoffersen.

Clément Noël pouvait légitimement espérer une quatrième victoire en Coupe du Monde. Mais le tracé imaginé par l'entraîneur de l'équipe d'Autriche a piégé beaucoup de monde, dont le Français. Quelques portes placées dans le mur de la piste de Levi ont suffi à mettre un terme aux espoirs d'une deuxième victoire en deux courses pour le clan tricolore. Pourtant, parti avec 39 centièmes de seconde d'avance sur Henrik Kristoffersen, Clément Noël a su maintenir l'écart sur la première partie du parcours avant, comme tant d'autre avant lui, de céder neuf dixièmes entre le deuxième et le troisième intermédiaire, limitant ensuite les dégâts sur le plat pour s'incliner pour neuf centièmes face au Norvégien, vainqueur en 1'48''55 avec le septième temps de la deuxième manche. Et le Français peut presque s'estimer heureux car il réalise le 26eme temps de ce deuxième tracé, avec le seul Leif Kristian Nestvold-Haugen qui a fait pire que lui.

La belle remontée signée Jakobsen

Derrière Clément Noël, Daniel Yule s'est montré suffisamment régulier pour remonter de la septième à la troisième place à 18 centièmes du vainqueur du jour. Le Suisse profite d'une faute de son compatriote Ramon Zenhaeusern mais également de la chute du Britannique Dave Ryding en bas de piste pour monter sur le podium de ce slalom de Levi. La paire suisse devance deux Suédois avec l'inoxydable Andre Myhrer, vainqueur sur cette même piste en 2012, et Kristoffer Jakobsen. Ce dernier, profitant d'une bonne position de départ et d'une piste loin d'être usée, a signé le meilleur temps de cette deuxième manche, reprenant six dixièmes à Henrik Kristoffersen dans la manœuvre. Cette victoire, associée à son modeste résultat en ouverture à Sölden, permet au Norvégien de prendre la tête du classement général de la Coupe du Monde juste devant trois Français dont Alexis Pinturault, grand perdant de cette journée finlandaise.



SKI ALPIN / COUPE DU MONDE (H)
Slalom de Levi (Finlande) - Deuxième manche (Classement final) - Dimanche 24 novembre 2019
1- Henrik Kristoffersen (NOR) en 1'48''55
2- Clément Noël (FRA) à 0''09
3- Daniel Yule (SUI) à 0''18
4- Ramon Zenhaeusern (SUI) à 0''27
5- Andre Myhrer (SUE) à 0''34
6- Kristoffer Jakobsen (SUE) à 0''53
7- Christian Hirschbuehl (AUT) à 0''74
8- Linus Strasser (ALL) à 0''89
9- Sebastian Foss-Solevaag (NOR) à 0''92
10- Manfred Moelgg (ITA) à 0''98
...

Classement général de la Coupe du Monde
1- Henrik Kristoffersen (NOR) 113 points
2- Alexis Pinturault (FRA) 100
3- Clément Noël (FRA) 80
- Mathieu Faivre (FRA) 80
5- Zan Kranjec (SLO) 70
...

Si vous avez manqué la première manche...

Il ne fallait pas avoir un dossard trop élevé et un peu de chance pour briller lors de la première manche du slalom de Levi. Et, un mois après sa victoire lors du géant d'ouverture à Sölden, Alexis Pinturault n'a pas eu de chance, contrairement à Clément Noël. Jamais en réussite à Levi depuis le début de sa carrière, avec une huitième place comme meilleur résultat en 2017 et un abandon l'an passé, le chef de fil de l'équipe de France a, en effet, totalement manqué son passage et manquera la deuxième manche, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le slalom de Wengen en janvier 2013 ! Face à une neige tombant en abondance et une visibilité réduite, Alexis Pinturault a limité au maximum la prise de risques tout au long du parcours et le résultat s'avère décevant, avec un retard de 2''48 sur le meilleur temps réalisé par son compatriote Clément Noël et une 36eme place à l'issue de cette première manche, à 23 centièmes du dernier qualifié.

Noël sauve les ambitions tricolores

Vainqueur de trois des cinq derniers slaloms disputés la saison dernière, le natif de Remiremont est reparti sur le même rythme cette saison et a signé le meilleur temps de la manche en 54''55 au prix d'un bas de pente exceptionnel. Devançant à ce moment-là Ramon Zenhausern et Henrik Kristoffersen de six dixièmes, le Français a vu le seul Dave Ryding se rapprocher à 39 centièmes de sa marque avec seulement huit skieurs dans la même seconde après 30 dossards. Une première manche qui s'est avérée difficile pour le reste du clan tricolore, dont aucun autre représentant que Clément Noël sera au départ du deuxième tracé. Jean-Baptiste Grange (31eme) a fait à peine mieux qu'Alexis Pinturault et manque la qualification pour sept centièmes quand Victor Muffat-Jeandet (40eme) a concédé 2''75 à son compatriote, à une demi-seconde du dernier qualifié. Julien Lizeroux, pour sa part, a enfourché alors que Robin Buffet et Baptiste Allioz Lugaz n'ont pas non plus terminé le parcours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.