Ski alpin : Steve Missillier prend sa retraite à 34 ans

Ski alpin : Steve Missillier prend sa retraite à 34 ans©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le vendredi 29 mars 2019 à 13h10

Le skieur alpin français Steve Missillier a annoncé prendre sa retraite, ce jeudi. Victime d'une rupture d'un tendon d'Achille en décembre dernier, le vice-champion olympique de géant en 2014 quitte donc les pistes à 34 ans, après plusieurs saisons difficiles, dues à de nombreuses blessures.

Clap de fin pour le skieur du Grand Bornand. Sur ses réseaux sociaux, le skieur français Steve Missillier a annoncé, ce jeudi soir, prendre sa retraite à l'âge de 34 ans. Sur Instagram, il écrit ainsi : « Toutes les bonnes choses ont une fin, c'est pourquoi j'ai décidé de mettre un terme à ma carrière. » Une décision qui s'est imposée à la suite d'une rupture d'un tendon d'Achille, le 8 décembre dernier. « Cette blessure a bien entendu contribué grandement à ma décision (...) Je crois que mon corps me dit d'arrêter », précise-t-il, dans un post sur son compte Facebook. Mais pas de regrets toutefois, comme il l'affirme : « Je pense avoir fait ce que je devais faire et n'ai aucun regret. »


Du Grand Bornand à l'argent olympique

Ces dernières années, le Tricolore avait été particulièrement gêné par les blessures. Avant d'être touché en décembre dernier, Steve Missillier avait déjà été opéré d'une rotule en 2017, et avait dû renoncer à courir l'an passé, à cause de douleurs dorsales. Mais auparavant, le skieur aux 180 courses disputées s'était fait un nom dans la discipline, avec, en point d'orgue, une médaille d'argent en géant, aux Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi, en 2014. Sa plus belle victoire, durant laquelle Missillier avait notamment pris le meilleur sur Alexis Pinturault ou Marcel Hirscher.

Dix ans avant d'atteindre le graal, Steve Missillier entamait sa carrière, en 2004, en Coupe du Monde et a fini par s'offrir son unique podium, en décembre 2010, après avoir terminé troisième du slalom de Val d'Isère. A 34 ans, Steve Missillier, père de trois enfants, va pouvoir dorénavant se consacrer à sa famille, avant de décider de son avenir : « Je ne sais pas encore ce que je ferai après mais je vais me laisser le temps de réfléchir ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.