Ryder Cup : Morikawa savoure son retour, Poulter veut faire un coup

Ryder Cup : Morikawa savoure son retour, Poulter veut faire un coup©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 23 septembre 2021 à 17h00

Avant le début de la Ryder Cup, si l'Américain Collin Morikawa s'est exprimé son retour en forme, l'Anglais Ian Poulter a lui évoqué la possibilité de voir l'Europe gagner aux Etats-Unis.



Retardée d'un an à cause du coronavirus, la 43eme édition de la Ryder Cup va débuter ce 24 septembre au Whistling Straits Golf Course, à Haven dans le Wisconsin. Avant cela, les golfeurs sont notamment passés par la case conférence de presse. Lors de celle-ci, Collin Morikawa est revenu sur sa perte de confiance pendant plusieurs semaines. « Je me sentais bien au moment d'aborder les playoffs de la FedEx Cup. Je n'avais pas touché un club parce que je devais m'assurer que mon corps se sentait bien. C'était le cas pendant la première semaine. Mais mon swing était horrible et les balles partaient dans tous les sens, sans compter que je ne faisais pas de putts ni de chipping. C'était donc une sorte de combinaison de tout. De mauvaises habitudes se sont installées, il faut parfois un jour pour s'en débarrasser, parfois trois semaines. Mais maintenant, je me sens à 100 % », a notamment déclaré le vainqueur du British Open en juillet dernier.

Poulter ironise sur la situation d'Arsenal

« La configuration du parcours est vraiment très différente cette semaine aux Etats-Unis de ce qu'elle était en Europe, donc je suppose que tout est contre nous. Quand vous savez cela, quand vous pouvez y aller en tant qu'outsider, quand vous pouvez renverser la vapeur et en sortir victorieux, cela signifie un peu plus. Décririez-vous que le fait de gagner à l'extérieur est comme si Arsenal gagnait à Chelsea ou à Manchester United ? N'importe où en ce moment ! Ils ont gagné deux fois de suite ? Oui, 100 % sur les deux dernières, a pour sa part confié l'Anglais Ian Poulter. Est-ce que c'est agréable, ce genre de sentiment quand on gagne à l'extérieur ? C'est un super sentiment, il suffit de regarder autour de soi et toutes les tribunes sont rouges. Tout ce que vous voyez, les fans, 98 % seront évidemment des fans américains cette semaine. C'est très difficile, nous devons jouer de manière très spéciale cette semaine pour faire le travail. C'est plutôt gratifiant à la fin de la semaine si nous y parvenons. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.