Rétro JO d'hiver : Les Jeux Olympiques de Turin en 2006

Rétro JO d'hiver : Les Jeux Olympiques de Turin en 2006©Media365

David HERNANDEZ, publié le dimanche 21 janvier 2018 à 19h23

Du 9 au 25 février prochain se dérouleront les 23emes Jeux Olympiques d'hiver, à Pyeongchang. Mais avant cette quinzaine sud-coréenne, petit retour en arrière sur les dix dernières éditions des JO d'hiver. Aujourd'hui, ceux de Turin (Italie) en 2006.

Les JO 2006 en brefTurin obtient les JO d'hiver 2006 un peu à la surprise générale. Le C.I.O est plongé en pleine crise institutionnelle en 1999 au moment de l'élection de la ville désignée. En effet, à la fin de l'année 1998, le vice-président de l'instance olympique, Marc Hodler, révèle que Salt Lake City a acheté des votes pour obtenir les JO d'hiver de 2002 face à Sion. La ville helvétique est de nouveau candidate pour 2006 et se retrouve finaliste face à Turin. Alors qu'on pensait que Sion qui possède le meilleur dossier allait voir l'injustice de 2002 réparée, c'est bien Turin qui l'emporte avec 53 voix contre 36. Fondatrice de la station de Sestrières où vont se dérouler des épreuves olympiques, la famille Agnelli va fortement appuyer le projet.Le fait marquantUne fois de plus, c'est un scandale généralisé de dopage qui a éclaté en plein milieu des Jeux de Turin. Le C.I.O a fait parvenir des informations à la police italienne concernant un possible dopage de masse de la part des fondeurs et biathlètes autrichiens. Les perquisitions ont révélé la supercherie avec la saisie de matériel destiné pour des transfusions sanguines. Le laboratoire mis en cause, Humanplasma, avoue avoir fait des prélèvements sur une trentaine d'athlètes. Le Comité olympique autrichien va suspendre à vie 6 athlètes non médaillés. Un autre cas de dopage a éclaté sur la Russe Olga Pyleva. Médaillée d'argent sur le 15 km en biathlon, elle s'est vue retirer sa médaille après avoir pris un stimulant placé sur la liste des produits interdits par l'AMA.Les performances françaisesLe bilan général de la France à l'issue des JO d'hiver de Turin est de 9 médailles dont 3 en or. C'est moins bien qu'à Salt Lake City (11 médailles) mais la France reste dans le Top 10 mondial. La performance française de ces Jeux va être réalisée par Antoine Dénériaz. Le descendeur réalise une grosse course pour s'offrir l'or olympique au nez et à la barbe de Michael Walchhofer qui termine à 72 centièmes. Il offre à la France sa première médaille d'or des Jeux et sera suivi par Florence Baverel-Robert et Vincent Defrasne en biathlon.Le tableau des médailles1 - Allemagne : 29 médailles dont 11 en or2 - Etats - Unis : 25 médailles dont 9 en or3 - Autriche : 23 médailles dont 9 en or4 - Russie : 22 médailles dont 8 en or5 - Canada : 24 médailles dont 7 en or...10 - France : 9 médailles dont 3 en or

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU