Relais mixte de Soldier Hollow : Une course parfaite pour l'équipe de France, qui s'impose avec autorité

Relais mixte de Soldier Hollow : Une course parfaite pour l'équipe de France, qui s'impose avec autorité©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 17 février 2019 à 23h17

Grâce à quatre performances de premier plan, l'équipe de France est allée chercher la victoire avec autorité devant l'Allemagne et la Norvège, dont les relayeuses ont connu un mauvais jour.

Dernière répétition avant les championnats du monde d'Östersund, le relais mixte organisé à Soldier Hollow a offert une formule légèrement modifiée par rapport aux habitudes. Ce sont, en effet, les hommes qui ont ouvert le bal avant de laisser les représentantes féminines s'expliquer en conclusion. Un format qui a convenu à l'équipe de France, lancée par Quentin Fillon Maillet. Ce dernier, auteur d'un sans-faute au tir, a permis de lancer Simon Desthieux à égalité avec l'Allemand Erik Lesser et avec Johannes Thingnes Boe près de 20 secondes derrière. Un premier relais qui a mis un terme aux espoirs de bien figurer de l'équipe d'Italie, privée de Lukas Hofer et Dorothea Wierer qui ont été alignés sur le relais mixte simple, avec un tour de pénalité dès le deuxième passage par le stand de tir.

J.T.Boe, bien seul facteur X de la Norvège

Sur les skis, Johannes Thingnes Boe s'est rapidement montré le plus performant, revenant sur l'Allemand et le Français dès la fin du premier des trois tours. Un trio de tête qui n'a pas hésité à temporiser entre le tir couché et le tir debout. Ressorti avec six secondes d'avance sur Simon Desthieux, le numéro 1 mondial a mis le turbo pour reprendre 20 secondes en deux kilomètres et demi et lancer Tirill Eckhoff avec un matelas confortable en tête de la course. Une avance qui a été dilapidée dès le tir couché avec trois pioches qui ont permis à l'équipe de France de revenir totalement dans la course. Une troisième relayeuse norvégienne qui s'est révélée en perdition avec un tour de pénalité lors de son tir debout, permettant à Célia Aymonier, dont c'était le premier relais mixte, de lancer Anaïs Chevalier au contact avec l'Allemande Vanessa Hinz et avec une vingtaine de secondes d'avance sur Marte Olsbu Roeiseland

Chevalier a fait craquer Roeiseland pour aller chercher la victoire

Malgré la pression, la Française n'a pas manqué son tir couché mais a vu la Norvégienne produire son effort pour réduire l'écart avant le dernier tir debout, décisif pour la victoire dans ce relais mixte. Anaïs Chevalier a alors réalisé un tir absolument parfait quand Marte Olsbu Roeiseland a craqué avec un tour de pénalité alors que Vanessa Hinz a dû recourir à une balle de pioche. Ressortie avec 27 secondes d'avance pour son dernier tour de deux kilomètres, la Tricolore a pu savourer un succès d'une équipe sur laquelle il faudra compter à Östersund lors des Mondiaux et qui vient confirmer la très bonne semaine des Bleus à Soldier Hollow, avec notamment la victoire de Quentin Fillon Maillet lors de la poursuite ce samedi. Du côté de la Norvège, ce sera la « soupe à la grimace » avec un relais en or de Johannes Thingnes Boe gâché et une troisième place à une d'une minute de l'équipe de France.



BIATHLON / COUPE DU MONDE
Relais mixte de Soldier Hollow - Dimanche 17 février 2019
1- France (Fillon Maillet-Desthieux-Aymonier-Chevalier) en 1h03'51''4 (0 fautes au tir+3 pioches)
2- Allemagne (Lesser-Doll-Hildebrand-Hinz) à 13''5 (0+6)
3- Norvège (Christiansen-J.T.Boe-Eckhoff-Roeiseland) à 1'02''2 (2+11)
4- Suisse (Finello-Weger-E.Gasparin-Haecki) à 1'31''2 (1+6)
5- Suède (Stenersen-Femling-Andersson-Hoegberg) à 1'59''7 (0+5)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.