Reed : " J'ai toujours rêvé de rentrer ce dernier putt pour enfiler la veste verte "

Reed : " J'ai toujours rêvé de rentrer ce dernier putt pour enfiler la veste verte "©Media365

Yannis Dakik, publié le lundi 09 avril 2018 à 17h39

Après s'être imposé pour la première fois à Augusta, Patrick Reed est revenu en conférence de presse sur sa victoire. Le golfeur américain de 27 ans était sur un nuage.

Il y a des fins de tournoi qui sont plus agréables que d'autres. Dimanche, Patrick Reed s'est délecté du dénouement à Augusta. Vainqueur du premier Masters de sa carrière, l'Américain est revenu en conférence de presse sur sa victoire et notamment sur son expérience qui lui a servi tout le week-end. « Je pense que j'ai appris de mes expériences passées a déclaré Reed dans des propos rapportés par l'Equipe. Je connais un peu mieux le parcours. Ça m'a beaucoup aidé cette année. Je suis resté bien concentré sur mon plan de jeu toute la semaine. Même aujourd'hui, je n'ai pas changé mes habitudes. C'est très important, surtout à Augusta, de se raccrocher à ce que l'on croit et à la façon dont on doit jouer le parcours. Grâce à ça, j'ai pu gagner la veste verte ce soir. »Reed : « J'ai vu Jordan et Rickie revenir en trombe »Interrogé sur la pression mise par Rickie Fowler et Jordan Spieth en fin de partie, le golfeur de 27 ans a reconnu qu'il n'avait pas pu s'empêcher de jeter un œil au classement. « Je le regarde tout le temps (le classement). Peu importe le tournoi ou même le jour. Mes yeux sont toujours dessus. J'ai besoin de savoir où je me situe. J'ai vu Jordan et Rickie revenir en trombe. Quand je fais birdie au 14, je savais que Jordan venait de faire un bogey sur son dernier trou. À ce moment-là, je savais que ça allait se jouer entre moi et Rickie. Ensuite, j'ai entendu la clameur de la foule au 18. Remporter mon premier Majeur n'allait pas être simple mais je me suis battu comme un chien enragé. Tout le monde sait que le talent ne suffit pas. Pour gagner ce type de tournoi, il faut aussi être très fort dans la tête. »Reed : « Sans doute le tournoi le plus dur mentalement que j'ai eu à jouer »Vainqueur du premier titre majeur de sa carrière, Patrick Reed est forcément soulagé. D'autant plus que cette édition du Masters était particulièrement serrée jusqu'à la fin. Une pression que l'Américain a su gérer à la perfection. « Tout le monde rêve de gagner à Augusta et de remporter le Masters. Quand je repense à mon enfance, j'ai toujours rêvé de rentrer ce dernier putt pour enfiler la veste verte. C'est un tournoi qui a une histoire incroyable. Et comme vous vous en doutez, ce dernier tour a sans doute été le plus dur mentalement que j'ai eu à jouer. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.